Spécialistes en logistique et opérations électorales

This opening expired 4 months ago.

UNDP - United Nations Development Programme

Open positions at UNDP
Logo of UNDP

Application deadline 4 months ago: Wednesday 5 Oct 2022 at 00:00 UTC

Open application form

Contract

This is a UNV International Specialist contract. This kind of contract is known as International UN Volunteer. It is normally internationally recruited only. More about UNV International Specialist contracts.

Dans une lettre datée du 27 novembre 2020, le Ministre de l’Administration Territoriale et de la Décentralisation (MATD), a sollicité l’accompagnement technique, financier, matériel et logistique des Nations Unies pour renforcer les capacités du Ministère à relever les défis majeurs de la transition, notamment l’achèvement de la réorganisation territoriale, la relecture de la loi électorale, la relecture de la loi organique et de la charte des partis politiques, l’organisation des opérations électorales et référendaires et la mise en oeuvre de l’Accord pour la Paix et la réconciliation. En réponse à cette requête des autorités maliennes, une Mission d’Évaluation des Besoins (NAM) a été menée du 19 février au 06 mars 2021. Dans ses conclusions, la NAM a recommandé, entre autres : i). La poursuite de l’assistance intégrée des Nations Unies pour l’organisation du processus électoral au Mali ; ii). La mise en place par le PNUD d’un nouveau projet d’appui au processus électoral ; iii). La mobilisation des ressources auprès des PTF, ainsi que iv). La mise en place et la gestion d’un panier de fonds commun auxquels les PTF pourraient contribuer. Suite aux recommandations de la NAM, le Projet d’Appui aux Réformes et aux Élections au Mali (PAREM) a été mis en place et a démarré ses activités le 1er juillet 2021. L’assistance technique, matérielle, financière et logistique fournie par la PAREM, prévoit trois axes d’intervention ci-après : • Un premier axe d´intervention qui cible l’appui aux acteurs nationaux pour l’organisation effective des réformes politiques, institutionnelles, électorales et administratives. Cet axe sera mis en oeuvre pendant la phase pré-électorale ; • Un deuxième axe d´intervention qui met l’accent sur l’appui à l’organisation d’un referendum constitutionnel et des élections générales, notamment la présidentielle, les législatives, les régionales, les locales et les communales, de sortie de la transition. Cet axe qui sera mis en oeuvre pendant toute la durée de la transition et au-delà, permettra au Mali de se doter rapidement de nouvelles institutions constitutionnelles et démocratiques ; • Un troisième axe d´intervention qui couvre toute la phase post-transition, et qui sera consacré aux activités liées à la consolidation de la démocratie et de la gouvernance participative, à travers le renforcement à moyen et long terme des capacités des acteurs nationaux, notamment des nouvelles institutions qui seront mises en place. Le 24 juin 2022, une nouvelle loi électorale a été promulguée. Celle-ci consacre la création d’une autorité administrative indépendante dénommée Autorité Indépendante de Gestion des Elections (AIGE). Elle a pour mission l’organisation et la gestion de toutes les opérations référendaires et électorales. L’AIGE est représentée à l’intérieur et à l’extérieur du Mali par des coordinations dans les régions, dans le District de Bamako, dans les Cercles, dans les Communes, Ambassades et Consulats. Le Ministère chargé de l’Administration territoriale a quant à lui pour mission d’appuyer l’AIGE. Afin d’assister dans leur zone de responsabilité les coordinations de l’AIGE et les autorités administratives en charge d’appuyer l’AIGE, le PNUD recrute cinq volontaires internationaux spécialistes en logistique et opérations électorales. Ils seront déployés dans les régions de Kayes, Koulikoro, Sikasso, Ségou et dans le District de Bamako.

Sous la supervision générale du Conseiller Technique Principal et la supervision directe du spécialiste en logistique et planification, les spécialistes en logistique et opérations électorales effectueront les tâches suivantes : • Contribuer à la mise en place et à l’opérationnalisation des coordinations de l’AIGE dans leur région ; • Contribuer à l’élaboration, à la mise en oeuvre et au suivi du plan opérationnel au niveau régional ; • Fournir des conseils en matière de logistique et d’opérations électorales ; • Conduire la mise en place d’un système d’inventaire et de conservation du matériel électoral, afin d’assurer l’acquisition en temps opportun du matériel et des équipements nécessaires à la tenue des scrutins, tant au niveau des démembrements que des bureaux de vote ; • Contribuer au suivi de la mise en oeuvre des opérations de révision du fichier électoral, ainsi qu’à l’organisation pratique des différents scrutins ; • En coordination avec les entités nationales et internationales concernées, participer à la mise en place et au développement des plans de sécurisation pour assurer la sécurité du personnel électoral et du matériel électoral ; • Contribuer et participer activement aux activités de renforcement des capacités des acteurs du processus électoral dans leur région, et tout particulièrement de leurs homologues de la contrepartie malienne ; • Contribuer et assurer le suivi des activités de sensibilisation et d’éducation civique dans leur région ; • Mettre en place et animer un système d’évaluation permanente de toutes les activités électorales dans leur région ; • Contribuer à la conceptualisation et à la mise en place de chaines de communication et de reporting entre le niveau central de l’AIGE et ses coordinations, afin d’assurer un bon fonctionnement du flux d’information entre le siège de l’AIGE et ses coordinations, d’évaluer la mise en oeuvre des opérations et d’identifier les éventuelles difficultés administratives et opérationnelles ; • Rédiger des rapports périodiques ; • Faciliter la coordination régionale entre l’AIGE et les différents partenaires nationaux et internationaux ; • Exécuter toute autre tâche requise par le Projet et conforme à leurs compétences.

Results/expected outputs • Les coordinations de l’AIGE dans la zone d’affectation sont opérationnelles, et des conseils en matière de logistique et d’opérations électorales leur sont fournis ; • Un plan opérationnel régional est disponible et son suivi est assuré ; • Un inventaire des matériels électoraux est conduit, les matériels sont conservés dans des conditions adéquates, et un plan de besoins en acquisitions au niveau régional est disponible ; • Une contribution est apportée à la mise en oeuvre des opérations de révision du fichier électoral, ainsi qu’à l’organisation pratique des différents scrutins ; • Des plans de sécurisation pour assurer la sécurité du personnel électoral et du matériel électoral au niveau régional sont disponibles ; • Les capacités des acteurs du processus électoral dans la région d’affectation sont renforcées ; • Les activités de sensibilisation et d’éducation civique dans la région d’affectation sont suivies ; • Un système d’évaluation permanente de toutes les activités électorales dans la région d’affectation est disponible et animé ; • Une contribution est apportée à la conceptualisation et à la mise en place de chaines de communication et de reporting entre le niveau central de l’AIGE et ses coordinations, afin d’assurer un bon fonctionnement du flux d’information entre le siège de l’AIGE et ses coordinations, d’évaluer la mise en oeuvre des opérations et d’identifier les éventuelles difficultés administratives et opérationnelles ; • Les rapports périodiques sont disponibles en temps opportun ; • La coordination régionale entre l’AIGE et les différents partenaires nationaux et internationaux est facilitée ; • Le développement des capacités grâce à l'encadrement, le suivi et la formation continue, en travaillant (y compris la supervision) avec le personnel national ou les homologues de la contrepartie (gouvernementale ou non-gouvernementale, y compris les partenaires d'exécution (IP) est assuré; • La perspective de l'âge, du genre et de la diversité (AGD) est systématiquement appliquée, intégrée et documentée dans toutes les activités tout au long de l‘affectation ; • Un rapport des réalisations dans le domaine du volontariat pour la paix et le développement pendant l’affectation, comme par exemple le nombre de volontaires mobilisés, la participation aux activités et la contribution au développement des capacités, est disponible.

Professionnalisme Communication Travail d'équipe Planification et organisation Responsabilité Créativité Orientation client Engagement envers l'apprentissage continu Ouverture à la technologie

possession dont au moins 2 ans d’expérience en assistance technique, organisation ou observation des processus électoraux requis Expérience sur le continent africain requise Expérience à l’international constitue un avantage Expérience en zone de conflit ou post-conflit constitue un avantage Expérience au sein des Nations Unies constitue un avantage

Le Mali est un pays enclavé situé en Afrique de l'Ouest avec une population de plus de 18 millions d'habitants (Banque mondiale, 2020) et l'un des indices de développement humain les plus bas au monde classé 184 sur 189 (Banque mondiale, 2020). Alors que la majorité de sa population vit en dessous du seuil de pauvreté et est confrontée à des défis de développement, le Mali est confronté depuis 2012 à une crise sociopolitique et sécuritaire aggravant les conditions de vie de ses populations. En conséquence, depuis 2013, la présence d'internationaux et d'organisations s'est accrue pour apporter à ce pays francophone un soutien allant de l'humanitaire aux actions de paix et de développement. Alors que les incidents de sécurité sont récurrents dans le Centre et le Nord du pays, de sérieux efforts sont déployés par les agences des Nations Unies et la MINUSMA au Mali pour assurer la sécurité et la protection de leur personnel dans le pays.

Added 6 months ago - Updated 4 months ago - Source: unv.org