Education Officer, NOA, TA Korhogo, Cote d'Ivoire (Nationaux uniquement)

UNICEF - United Nations Children's Fund

Open positions at UNICEF
Logo of UNICEF

Application deadline in 5 days: Friday 19 Apr 2024 at 23:55 UTC

Open application form

Contract

This is a NO-1 contract. This kind of contract is known as National Professional Officers. It is normally only for nationals. It's a staff contract. More about NO-1 contracts.

  1. CONTEXTE ORGANISATIONNEL

La mission fondamentale de l’UNICEF est de promouvoir les droits de chaque enfant, partout, dans le monde et dans toutes les activités de l’organisation (programmes, plaidoyers, opérations). La stratégie d’équité, qui cible les enfants et les familles les plus défavorisés et les plus marginalisés, s’attache à concrétiser cet engagement en faveur des droits des enfants sous forme d’actions. Par « équité », l’UNICEF entend le fait que tous les enfants puissent survivre, se développer et réaliser pleinement leur potentiel sans discrimination, préjugé ou favoritisme. Les droits d’un enfant ne sont pas respectés dès lors qu’il se voit refuser tout ou partie des possibilités auxquelles il a légitimement droit, dans les dimensions sociale, politique, économique, civique et culturelle de sa vie. Il apparaît de plus en plus clairement que des investissements dans la santé, l’éducation et la protection des citoyens les plus défavorisés — pour lutter contre les inégalités — permettront non seulement à tous les enfants de réaliser pleinement leur potentiel, mais contribueront également à la croissance et la stabilité durables des pays. C’est pourquoi cibler les inégalités revêt une telle importance. Cela permet d’accélérer les progrès vers la réalisation des droits fondamentaux de tous les enfants, qui constitue le mandat universel de l’UNICEF, tel que défini dans la Convention relative aux droits de l’enfant, tout en favorisant le développement équitable des pays.

La Cote d’Ivoire est située dans une sous-région fragile, où les liens ethniques, culturels et sociaux transcendent les frontières nationales, et il en est de même pour les conflits. Les crises successives depuis vingt ans ont été responsables de plusieurs centaines de milliers de morts, de millions de déplacés et d’un sous-développement économique généralisé dans la sous-région.

Cette situation s’est exacerbée de nos jours avec les pays frontaliers du Nord qui vivent à intervalles récurrents des changements de régime par la force, des attaques des extrémistes violents et autres incursions de bandes armées urbaines non identifiées, ce qui fragilise encore plus la situation de la Côte d’Ivoire dans sa partie Nord.

En effet, les régions du Nord ont un niveau élevé de privations multiples des droits de l’enfant liées au manque d’accès aux services sociaux de qualité (soins de santé, éducation, nutrition, eau, assainissement et hygiène, protection de l’enfant).

Dans sa vision de développement la Côte d’Ivoire a choisi parmi les priorités le développement du capital humain. C’est ce qu’explique l’axe 2 du nouveau Plan National de Développement (PND 2021-2025) qui vise le « Développement du capital humain et l’amélioration de sa productivité ». Cette volonté est réaffirmée dans le Plan sectoriel d’éducation et de formation (2016-2025), qui s’engage à mettre à la disposition de la Côte d’Ivoire des ressources humaines de qualité et productives à travers une éducation de qualité, équitable et inclusive qui est en adéquation avec les besoins du marché de l’emploi.

Afin de permettre à la Cote d’Ivoire de réaliser cette vision de développement et de répondre efficacement aux droits fondamentaux des enfants, l’UNICEF, dans le cadre du plan de coopération avec la Côte d’Ivoire (CPD 2021-2025) a initié des changements programmatiques et stratégiques dont l’une d’entre elles visait à recentrer les interventions là où se trouvent les enfants les plus vulnérables c’est-à-dire (i) renforcer la convergence multisectorielle dans l’arc de vulnérabilité, (ii) renforcer les bureaux de zone par une augmentation des leurs capacités, par un renforcement de leurs rôles et responsabilités afin de soutenir la mise en œuvre de la programmation de l'UNICEF avec une expertise sectorielle correspondante, conformément aux priorités et aux KRC.

Au regard des nombreux défis du secteur éducation dans le nord de la cote d’Ivoire, marqué par une fragilité des frontières et une nécessité d’avoir un système éducatif de qualité et résilient, l’Unicef décide de renforcer son staff éducation dans le bureau Sous national de Korhogo en recrutant un Administrateur Education, NOA.

II. OBJECTIFS DU POSTE

L’Administrateur Education NOA est sous la supervision de l’Administrateur Education NOB du Bureau Sous National de Korhogo. Il fournit une assistance technique, opérationnelle et administrative professionnelle tout au long du processus de programmation des programmes/projets éducatifs grâce à l'application de compétences théoriques et techniques dans la recherche, la collecte, l'analyse et la présentation d'informations techniques sur les programmes tout en apprenant les règles, réglementations et procédures organisationnelles pour soutenir le développement et la formulation du programme d’éducation au sein du bureau sous national de Korhogo. L’administrateur Éducation NOA appuiera toutes les interventions relatives à la préparation et réponse aux urgences dans le secteur de l’Éducation.

III. RÉSUMÉ DES FONCTIONS CLÉS

Les principales fonctions exercées par l'Administrateur education, NOA, peuvent être résumées comme suit :

  1. Soutien au développement et à la planification du programme
  2. Gestion du programme, suivi et fourniture des résultats
  3. Appui technique et opérationnel à la mise en œuvre du programme
  4. Création de réseaux et de partenariats
  5. Innovation, gestion des connaissances et renforcement des capacités

IV. FONCTIONS CLÉS, RESPONSABILITÉS ET TÂCHES/TÂCHES CONNEXES

  1. Soutien au développement et à la planification du programme
  • Effectuer la collecte et l’analyse des données au niveau des sites des projets pour les besoins de l’analyse de la situation et à sa mise à jour périodique, de la planification et de la gestion efficace du programme éducation avec souci de l’introduction des nouvelles approches pour l’amélioration de l’accès à une éducation de qualité dans les zones nord et nord-est du pays y compris les enfants vulnérables ;
  • Contribuer à la préparation des rapports techniques et fournir des contributions à la préparation et à la documentation du programme en garantissant l'exactitude, l'actualité et la pertinence des informations.
  • Fournir un soutien technique et administratif à toutes les étapes des processus de programmation en exécutant et en administrant diverses transactions techniques du programme, en préparant du matériel et de la documentation et en respectant les processus organisationnels et les systèmes de gestion, pour soutenir la planification du programme, la planification basée sur les résultats (RBM) et le suivi et évaluation des résultats.
  • Préparer la documentation et le matériel requis pour faciliter le processus d'examen et d'approbation du programme.
  1. Gestion du programme, suivi et fourniture des résultats
  • Travailler en étroite collaboration avec des collègues et partenaires internes pour collecter, analyser et partager des informations sur les problèmes de mise en œuvre.
  • Fournir des solutions sur la mise en œuvre du programme et soumettre des rapports pour alerter les responsables et les parties prenantes concernés en vue d'une intervention et/ou d’une prise de décisions de plus haut niveau.
  • Conserver une trace des rapports et des évaluations pour pouvoir les consulter facilement et/ou pour capturer et institutionnaliser les enseignements tirés.
  • Participer aux missions de suivi et d'évaluation, aux revues de programme et aux revues sectorielles annuelles avec le gouvernement et d'autres homologues et préparer des procès-verbaux/rapports sur les résultats pour les actions de suivi par les responsables de l’Unicef et d'autres parties prenantes.
  • Assurer le suivi et le rapportage de l'utilisation des ressources du programme Education, en vérifiant la conformité des allocations approuvées avec les règles et procédures de l’Unicef, les procédures et les engagements des donateurs, les normes de responsabilité et d'intégrité ;
  • Contribuer à la préparation des rapports sectoriels réguliers sur les programmes/projets pour tenir informés ses supérieurs hiérarchiques, les donateurs et les partenaires des progrès du programme.
  • Participer aux missions de suivi-évaluation des bailleurs dans les sites des projets.
  1. Appui technique et opérationnel à la mise en œuvre du programme
  • Effectuer régulièrement des visites et des enquêtes sur le terrain et échanger des informations avec les partenaires/parties prenantes pour évaluer les progrès et fournir un soutien technique. Prendre les mesures appropriées pour résoudre les problèmes et/ou référer aux responsables concernés pour résolution. Faire un rapport sur les problèmes critiques, les goulots d’étranglement et les problèmes potentiels pour agir en temps opportun et obtenir des résultats.
  • Fournir un soutien technique et opérationnel aux homologues gouvernementaux, aux ONG partenaires aux partenaires du système des Nations Unies et aux autres partenaires/donateurs, en région et au niveau local, sur l'application et la compréhension des politiques, des stratégies, des processus et des meilleures pratiques de l'UNICEF en matière d'éducation pour soutenir la mise en œuvre du programme.
  • Appuyer les responsables régionaux et locaux du secteur éducation à identifier leurs besoins en formation et en matériel/équipement nécessaires pour l’accomplissement de leur mission et les partager avec le niveau national ; Aider les acteurs de l’éducation au niveau régional et local à proposer les plans de distribution des fournitures et matériels fournis par le programme et assurer le suivi de leur distribution aux bénéficiaires.
  • Appuyer la mise en œuvre des activités de mobilisation communautaire et de renforcement de capacités des communautés pour la gestion des centres préscolaires

4. Création de réseaux et de partenariats

  • Construire et maintenir des partenariats de travail étroits avec les homologues gouvernementaux et les parties prenantes aux niveaux régional et local grâce au partage actif d'informations et de connaissances pour faciliter la mise en œuvre du programme Education et renforcer la capacité des parties prenantes à obtenir et à maintenir des résultats sur les programmes éducatifs.
  • Participer à des réunions/événements inter-agences sur la programmation pour collaborer avec des partenaires/collègues inter-agences et à la préparation de programmes/projets éducatifs.
  • Préparer du matériel et des notes de mobilisation de ressources à des fins de collecte de fonds et de développement de partenariats.
  • Rédiger des supports de communication et d'information pour le plaidoyer pour le programme du bureau pays afin de promouvoir la sensibilisation, d'établir des partenariats et des alliances et de soutenir la collecte de fonds pour les programmes éducatifs.

5. Innovation, gestion des connaissances et renforcement des capacités

  • Identifier, capturer, synthétiser et partager les leçons apprises pour le développement des connaissances et renforcer les capacités des parties prenantes.
  • Appliquer des approches innovantes et promouvoir les bonnes pratiques pour soutenir la mise en œuvre et la fourniture de résultats concrets et durables du programme.
  • Rechercher et rendre compte des meilleures pratiques de pointe en matière de planification du développement de produits et de systèmes de connaissances.
  • Participer à titre de personne ressource aux initiatives de renforcement des capacités afin d’améliorer les compétences des ayant droits et des parties prenantes.
  • Contribuer à la Promotion de l’éducation de base de qualité à travers la sensibilisation et le dialogue au niveau régional et local.

V. QUALIFICATIONS

Education:

Un diplôme universitaire (License BAC+3) dans l’un des domaines suivants est requis : Sciences de l’Education, sciences sociales ou dans un domaine connexe.

Expérience :

  • Un minimum de 1 année d'expérience professionnelle dans la planification, la gestion, le suivi et l’évaluation de programme en éducation est requis.
  • Une experience de travail dans un pays en développement et une expérience des programmes d’urgence sont considérées comme des atouts.
  • Avoir de bonnes capacités de communicateur, d’analyste et de négociateur avec des partenaires
  • Avoir une expérience en renforcement des capacités des acteurs nationaux, régionaux et locaux
  • Avoir la capacité à exprimer les idées et les concepts oralement et par écrit d’une façon aussi claire et concise que possible
  • Être capable d’entretenir des relations de travail dans un esprit d’équipe
  • Avoir la maîtrise des logiciels de gestion de base (Windows, Excel, Word)

Exigences linguistiques : La maîtrise du français et une connaissance pratique de l'anglais sont requises.

VI. VALEURS ET COMPETENCES ET NIVEAU DE COMPETENCE REQUISES (basés sur les profils de compétences professionnelles de l’Unicef)

Valeurs fondamentales

  • Bienveillance
  • Respect
  • Intégrité
  • Confiance
  • Responsabilité
  • Durabilité

Compétences de base

  • Fait preuve d’une conscience de soi et d’une conscience éthique (1)
  • Travaille en collaboration avec les autres (1)
  • Établit et entretient des partenariats (1)
  • Innove et adhère au changement (1)
  • Pense et agit de manière stratégique (1)
  • Impulsions pour obtenir des résultats percutants (1)

  • Gère l’ambiguïté et la complexité (1)

Compétences fonctionnelles :

  • Application de l'expertise technique (1)
  • Suivi des instructions et procédures (1)
  • Analyse (1)
  • Planification et organisation (2)
  • Faire face aux défis et à la pression (I)

VII. COMPETENCES

  • Bonnes capacités d'analyse et de négociation.
  • Capacité à gérer et surveiller l'utilisation efficace des ressources.
  • Capacité à travailler dans un environnement multiculturel et à établir des relations de travail harmonieuses, tant à l'intérieur qu'à l'extérieur de l'organisation.
  • Apprend vite, s'adapte et réagit au changement, tolère l'ambiguïté.
  • Capacité à contribuer à la formulation de stratégies et de politiques.
  • Bonne connaissance et compréhension des programmes de l'UNICEF, des principes de passation des marchés publics.

UNICEF is here to serve the world’s most disadvantaged children and our global workforce must reflect the diversity of those children. The UNICEF family is committed to include everyone, irrespective of their race/ethnicity, age, disability, gender identity, sexual orientation, religion, nationality, socio-economic background, or any other personal characteristic. We offer a wide range of benefits to our staff, including paid parental leave, breastfeeding breaks and reasonable accommodation for persons with disabilities. UNICEF strongly encourages the use of flexible working arrangements. UNICEF has a zero-tolerance policy on conduct that is incompatible with the aims and objectives of the United Nations and UNICEF, including sexual exploitation and abuse, sexual harassment, abuse of authority and discrimination. UNICEF is committed to promote the protection and safeguarding of all children.

Remarks:

UNICEF’s active commitment towards diversity and inclusion is critical to deliver the best results for children. For this position, eligible and suitable candidates without any distinctions are encouraged to apply.

UNICEF appointments are subject to medical clearance. Issuance of a visa by the host country of the duty station, which will be facilitated by UNICEF, is required for IP positions. Appointments are also subject to inoculation (vaccination) requirements, including against SARS-CoV-2 (Covid). Should you be selected for a position with UNICEF, you either must be inoculated as required or receive a medical exemption from the relevant department of the UN. Otherwise, the selection will be cancelled.

All selected candidates will undergo rigorous reference and background checks and will be expected to adhere to these standards and principles. Background checks will include the verification of academic credential(s) and employment history. Selected candidates may be required to provide additional information to conduct a background check.

Government employees that are considered for employment with UNICEF are normally required to resign from their government before taking up an assignment with UNICEF. UNICEF reserves the right to withdraw an offer of appointment, without compensation, if a visa or medical clearance is not obtained, or necessary inoculation requirements are not met, within a reasonable period for any reason.

Only shortlisted candidates will be contacted and advance to the next stage of the selection process.

Added 10 days ago - Updated 6 hours ago - Source: unicef.org