Consultant national: Appui a l'étude sur la maturité des chaines logistiques EAH a Madagascar, 7 mois, home based

This opening expired 14 days ago. Do not try to apply for this job.

UNICEF - United Nations Children's Fund

Open positions at UNICEF
Logo of UNICEF
MG Home-based; Antananarivo (Madagascar)

Application deadline 14 days ago: Wednesday 5 Jun 2024 at 20:55 UTC

Open application form

Contract

This is a Consultancy contract. More about Consultancy contracts.

UNICEF travaille dans certains des endroits les plus difficiles du monde, pour atteindre les enfants les plus défavorisés. Pour sauver leurs vies. Pour défendre leurs droits. Pour les aider à réaliser leur potentiel.

Dans 190 pays et territoires, nous travaillons pour chaque enfant, partout, chaque jour, pour construire un monde meilleur pour tous.

Et nous n'abandonnons jamais.

Pour chaque enfant, un lendemain…

L'UNICEF a pris l'initiative de programmer l'adaptation au secteur de l'eau, de l'assainissement et de l'hygiène (EAH) d'un outil qui a déjà fait ses preuves dans le domaine de la santé : l'outil « Maturité de la chaîne logistique ». Cet instrument permet de diagnostiquer et d'évaluer les chaînes d'approvisionnement liées aux médicaments d'urgence, aux vaccins et aux compléments alimentaires. Il s'adresse principalement aux gouvernements et aux agences de développement en tant qu'outil stratégique et de programmation. Il a déjà été mis en œuvre dans 35 pays, dont Madagascar en 2022-2023. Sa mise en œuvre est soutenue par une plateforme en ligne qui sert de support à la diffusion des résultats et à la comparaison entre les pays. L’outil passe en revue la performance de 13 fonctions opérationnelles et techniques essentielles de la chaîne d'approvisionnement - liées à l'arc-en-ciel de la chaîne d'approvisionnement de l'UNICEF ci[1]dessous - à cinq niveaux, le niveau 1 apportant des preuves d'un développement minimal tandis que le niveau 5 reflète les meilleures pratiques et la gestion de la chaîne d'approvisionnement. Ce processus nécessite un leadership gouvernemental dès le premier jour de la mise en œuvre, car le processus de collecte de données est participatif. Les résultats de maturité permettent d'identifier la nature et l'étendue des lacunes et d'éclairer la feuille de route de renforcement, y compris l'élaboration d'indicateurs clés de performance. Le gouvernement coordonne le déploiement des solutions techniques entre tous les partenaires.

L'adaptation de cet outil au secteur WASH et sa mise en œuvre à Madagascar constitueraient donc une première. L'UNICEF a sollicité la collaboration de l’Institut International de l’eau de Stockholm (SIWI - Stockholm International Water Institute) dans le cadre de cet exercice. La mise en œuvre de l’outil de maturité adapté au secteur WASH comprend 5 étapes :

1. La mobilisation des parties prenantes pour la mise en route du processus et l’identification du périmètre de l’étude ;

2. La consultation des acteurs et la notation de la performance : La notation est effectuée à travers un questionnaire précis incluant les 13 catégories et un total de 70 questions associées à des critères de notation spécifique. Cette notation est effectuée pour chaque chaine logistiques considérées. Un modèle de questionnaire est inclus en PJ afin d’en mesurer l’ampleur (à noter que celui-ci n’est pas encore définitif)

3. L’approbation de la notation lors d’un atelier multi-acteur et la définition participative d’un plan d’action

4. La finalisation du plan d’action (avec notamment sa budgétisation et la définition d’indicateurs de suivi) et son approbation par les parties prenantes

5. La mise en œuvre des activités.

SIWI a procédé à une série de consultations préliminaire au niveau des principaux acteurs concernés : ministère de l’Eau, de l’Assainissement et de l’Hygiène (MEAH), Jirama, douanes, Organisations Non Gouvernementales, entreprises privées. Ces consultations ont permis d’identifier l’intérêt existant à adapter l’outil et de déterminer les prochaines étapes du processus. Ce travail fait partie de l’étape 1, et l’effort de mobilisation sera poursuivi par l’UNICEF. Le consultant ne prend pas part à cette étape.

SIWI a également travaillé à l’adaptation formelle des outils existants pour l’outil de maturité santé. Le consultant disposera ainsi d’un cadre d’analyse déjà déterminé qu’il pourra mettre en œuvre directement lors de l’étape 2. Les chaines d’approvisionnement stratégiques pour le secteur WASH identifiées sont :

• Les pompes à motricité humaines

• Les pièces détachées de pompes à motricité humaine

• Les conduites • Les produits chimiques de potabilisation de l’eau (chlore, sulfate d’alumine…)

• Les compteurs d’eau et les accessoires hydrauliques (réducteurs de pression, vannes, adaptateurs…)

• Les intrants de construction de latrines individuelles

• Le forage d’eau (entendu comme étant le forage en lui-même, et non pas la prospection ni l’équipement du forage).

• Les pompes submersibles (notamment celles fonctionnant à l’énergie solaire)

• Les panneaux solaires Cette liste sera confirmée ou modifiée au démarrage de l’étude. Le consultant fournira un appui aux étapes 2, 3 et 4 selon les termes définis ci-dessous.

Comment pouvez-vous faire la différence?

Objectif:

1. Rapport d’identification des flux logistiques EAH

a. Description

Cet objectif correspond à un appui à l’étape 2. Il s’agit d’identifier et à quantifier les flux associés aux différentes chaines logistiques d’approvisionnement étudiées. L’objectif est de disposer d’une vision globale de ces flux et d’en identifier les acteurs clés et les grandes masses. Cette analyse servira dans la suite de l’étude à justifier la liste des acteurs inclus dans la consultation. Elle inclura une proposition de programme de consultation des acteurs engagés dans les filières

b. Livrables associés

• Dossier d’analyse des flux stratégiques du secteur WASH – version provisoire

• Proposition de plan de consultation des acteurs

2. Notation de la maturité de la chaîne logistique

a. Description

Cet objectif correspond à un appui à l’étape 2. Cette tâche consiste en une série de consultation des acteurs et évaluation de la chaine logistique. L’outil de maturité de la chaine logistique dispose d’un outil d’évaluation précise de la maturité de la chaine. Des indicateurs précis y sont proposés. La notation présente environ 70 questions avec pour chacune d’elles 5 échelons de 1 à 5, et également la possibilité de considérer la question « sans objet ». Un modèle de questionnaire est inclus en PJ afin d’en mesurer l’ampleur (à noter que celui-ci n’est pas encore définitif). La notation devra être mise en œuvre séparément pour chaque chaine logistique d’approvisionnement. Le consultant devra documenter et justifier chaque notation, y compris « sans objet ». Le consultant aura la charge d’effectuer cette notation à partir de la consultation des acteurs de la chaine logistique d’approvisionnement et des documents qui seraient disponibles sur le sujet. La notation et l’argumentation développées par le consultant seront discutés lors d’un atelier multipartite ayant lieu à la phase suivante.

b. Livrables associés

• Rapport d’activité mensuel (liste des consultations effectuées, sujets abordés et principales informations collectées).

• Réunions de suivi : un point de suivi bimensuel sera organisé avec l’UNICEF, en présence (virtuelle ou sur place) d’un consultant de SIWI chargé de l’accompagnement global du processus. Ces réunions seront éventuellement l’occasion d’actualiser le plan de consultation des acteurs.

• Version finale du dossier d’analyse des flux logistiques : les consultations seront éventuellement l’occasion d’améliorer la connaissance de ces flux.

• Rapport de notation de la maturité de la chaine logistique. Ce rapport détaillera la notation de chaque question pour chaque chaine logistique. Il inclura par ailleurs une partie dédiée à l’analyse des résultats par le consultant :

• Grandes tendances identifiées et portée des résultats

• Goulots d’étranglement de la chaine logistique • Solutions, innovations, suggestions formulées lors des consultations.

3. Atelier de dissémination des résultats

a. Description Cet objectif correspond à un appui à l’étape 3. Il s’agit de la facilitation partielle de l’atelier de dissémination des résultats et de la définition de solutions. SIWI assurera également une partie de l’organisation et de la facilitation. L’UNICEF et le MEAH auront en charge l’organisation de cet atelier. SIWI en assurera la facilitation générale en coordination avec UNICEF (section WASH et Supply Division). Cet atelier est destiné à disséminer les résultats de l’étude, à valider le consensus sur l’analyse effectuée et à déterminer la feuille de route des activités correctives. Le consultant aura la charge d’effectuer une présentation argumentée des résultats de son étude. Il participera ensuite aux ateliers en tant que facilitateur de certaines séances, selon des modalités qui seront proposées par SIWI en coordination avec UNICEF. Le produit final de cet atelier est un plan d’action détaillé en réponse aux problématiques logistiques identifiées établi de manière participative.

b. Livrables associés

• Préparation d’une présentation PowerPoint des résultats de l’étude

• Préparation et participation à l’atelier en tant que facilitateur

4. Plan d’action

a. Description

Cet objectif correspond à un appui à l’étape 4. Le plan d’action tel que défini lors de l’atelier devra être affinée et précisée afin de pouvoir former un document opérationnel et être validé par le MEAH. Le consultant aura la charge de compléter les éléments inclus dans ce plan d’action sur les détails de leur mise en œuvre, et en particulier le budget prévisionnel et les organisations mobilisées.

b. Livrables associés

• Version finalisée du plan d’action

Pour être un défenseur de chaque enfant, vous devrez avoir...

  • Un diplôme universitaire avancé (master ou plus) en ingénieurie civile, ingénieurie environnementale, hydraulique, hydrogéologie, santé publique ou autre domaine équivalent ou un premier diplôme universitaire dans un domaine pertinent combiné à 2 années supplémentaires d'expérience professionnelle peut être accepté en lieu et place d'un diplôme universitaire avancé.
  • Au moins 8 ans d’expérience professionnelle dans les services essentiels (eau, assainissement, déchets, santé, éducation)
  • Au moins 5 ans d’expérience dans la mise en œuvre, l’accompagnement ou l’évaluation de programmes ou d’activités sectorielles
  • Une expérience démontrée dans le domaine de l’approvisionnement pour les services essentiels (réseaux de fournisseurs de produits ou de pièces détachés, logistique…)
  • Expérience acquise majoritairement dans le contexte Malgache, y compris des références récentes (moins de deux ans).
  • Capacité démontrée à conduire des études complexes notamment des enquêtes multisectorielles dans la collecte de données et l’analyse de données
  • Maitrise des outils informatiques (suite office ou équivalent)
  • Expérience de processus consultatifs et d’enquêtes (entretiens, collecte de données, analyse de données).
  • La maîtrise du francais et du malgache est requise. La connaissance de l’’anglais est un atout.

Pour chaque enfant, vous devrez démontrer...

Les valeurs de l'UNICEF de soin, respect, intégrité, confiance, responsabilité et durabilité (CRITAS).

Pour consulter notre cadre de compétences, veuillez visiter ICI.

L'UNICEF est là pour servir les enfants les plus défavorisés du monde et notre effectif mondial doit refléter la diversité de ces enfants. La famille UNICEF s’engage a inclure tout le monde, indépendamment de leur race/ethnie, de leur âge, de leur handicap, de leur identité de genre, de leur orientation sexuelle, de leur religion, de leur nationalité, de leur origine socio-économique ou de toute autre caractéristique personnelle.

L'UNICEF offre des aménagements raisonnables aux consultants/contractants individuels en situation de handicap. Cela peut inclure, par exemple, des logiciels accessibles, une assistance aux déplacements pour les missions ou des accompagnateurs personnels. Nous vous encourageons à divulguer votre handicap lors de votre candidature au cas où vous auriez besoin d'aménagements raisonnables pendant le processus de sélection et par la suite dans votre mission.

L'UNICEF a une politique de tolérance zéro envers les comportements incompatibles avec les objectifs des Nations Unies et de l'UNICEF, y compris l'exploitation et les abus sexuels, le harcèlement sexuel, l'abus de pouvoir et la discrimination. L'UNICEF adhère également à des principes stricts de protection de l'enfance. Tous les candidats sélectionnés seront tenus de respecter ces normes et principes et seront donc soumis à des vérifications et des contrôles rigoureux des références et des antécédents. Les vérifications des antécédents comprendront la vérification du/des diplôme(s) académique(s) et de l'historique professionnel. Les candidats sélectionnés pourront être tenus de fournir des informations supplémentaires pour effectuer une vérification des antécédents.

Remarques :

Seuls les candidats présélectionnés seront contactés et avanceront à la prochaine étape du processus de sélection. Les individus engagés dans le cadre d'une consultation ou d'un contrat individuel ne seront pas considérés comme des "membres du personnel" au sens des Règlements et Règles du personnel des Nations Unies et des politiques et procédures de l'UNICEF, et n'auront pas droit aux avantages qui y sont prévus (tels que les congés et la couverture d'assurance médicale). Leurs conditions de service seront régies par leur contrat et les Conditions Générales des Contrats pour les Services de Consultants et de Contractants Individuels.

Les consultants et les contractants individuels sont responsables de déterminer leurs obligations fiscales et du paiement de tout impôt et/ou droit, conformément aux lois locales ou autres lois applicables. Le candidat sélectionné est seul responsable de s'assurer que le visa (le cas échéant) et l'assurance santé nécessaires pour exercer les fonctions du contrat sont valides pour toute la durée du contrat. Les candidats sélectionnés sont soumis à la confirmation du statut de vaccination complète contre le SARS-CoV-2 (Covid-19) avec un vaccin approuvé par l'Organisation mondiale de la santé (OMS), ce qui doit être réalisé avant de commencer la mission. Cela ne s'applique pas aux consultants qui travailleront à distance et ne sont pas censés travailler ou visiter les locaux de l'UNICEF, les lieux de livraison des programmes ou interagir directement avec les communautés avec lesquelles l'UNICEF travaille, ni à voyager pour effectuer des fonctions pour l'UNICEF pendant la durée de leurs contrats de consultation.

Added 26 days ago - Updated 14 days ago - Source: unicef.org