Consultant(e) International (e) - Réalisation d'une Analyse de la Situation (SitAn) des Enfants et des Adolescents en Guinée

This opening expired 17 hours ago.

UNICEF - United Nations Children's Fund

Open positions at UNICEF
Logo of UNICEF

Application deadline 17 hours ago: Monday 20 Sep 2021 at 23:55 UTC

Open application form

Contract

This is a Consultancy contract. More about Consultancy contracts.

L’UNICEF travaille dans certains des endroits les plus difficiles du monde pour atteindre les enfants les plus défavorisés au monde, pour sauver leur vie, défendre leurs droits, les aider à réaliser leur potentiel.

Dans 190 pays et territoires, nous travaillons pour chaque enfant, partout, chaque jour, afin de construire un monde meilleur pour tous.

Et nous n'abandonnons jamais

Pour chaque enfant, un champion

Le but de cette mission est de réaliser une analyse de la situation des enfants et des adolescents, basée sur les droits humains et axée sur l'équité en ce qui concerne la réalisation de leurs droits. L'analyse qui se fera selon une procédure allégée devra examiner les progrès, les défis et les opportunités pour la réalisation des droits et du bien-être des enfants, ainsi que les schémas de privation auxquels les enfants et les adolescents sont confrontés. L'analyse doit être objective et vérifiable, et devrait pouvoir être utilisée par tous les partenaires et parties prenantes du pays pour relever les principaux défis qui empêchent les enfants et les adolescents, en particulier les plus défavorisés, de jouir de leurs droits garantis par la CDE et d'autres obligations internationales auxquelles le pays a souscrit.

Comment pouvez vous faire la difference ?

2.1. Les principaux objectifs de la SitAn en Guinée sont les suivants :

  • Fournir à l’UNICEF, au Gouvernement de la Guinée et à ses partenaires une analyse complète, sensible à l'équité et factuelle de la situation des enfants et des adolescents de la Guinée, à utiliser pour la prise de décision basée sur les résultats et la planification d’interventions visant à résoudre les problèmes les plus urgents affectant les enfants;
  • Acquérir une compréhension approfondie de la situation des enfants et des adolescents en analysant les politiques et les stratégies, les tendances sociales et économiques qui les touchent (données désagrégées par âge, sexe, zones urbaines/rurales, statut socio-économique et autres facteurs pertinents) ;
  • Identifier et analyser les obstacles et les goulots d'étranglement qui empêchent les enfants, en particulier les plus défavorisés, de bénéficier des services sociaux dans tous les secteurs et de jouir pleinement de leurs droits ;
  • Identifier les lacunes en matière de données et proposer des actions pertinentes à mettre en œuvre les acteurs en particulier par l’UNICEF au courant du prochain cycle de programme pour contribuer à la production d’évidences probantes susceptibles d'améliorer le suivi des droits des enfants et des adolescents, en particulier des groupes les plus vulnérables ;
  • Évaluer la présence actuelle ou potentielle de situations d'urgence (risques de catastrophes et autres crises et chocs réels et/ou potentiels, y compris Ebola et COVID-19), les vulnérabilités sous-jacentes et les capacités et mécanismes d'adaptation et de résilience des familles/ménages, des communautés et des institutions locales et nationales ;
  • Analyser dans quelle mesure il existe un environnement favorable à la réalisation des droits de tous les enfants et adolescents, et analyser comment les interventions et services nécessaires pour remédier aux privations sont priorisés dans les politiques, les lois, les stratégies, les plans et les budgets nationaux ;
  • Identifier les domaines de préoccupation (nouveaux ou émergents) concernant les enfants et les adolescents, tels que les questions environnementales qui les touchent, les problèmes de santé mentale, etc. ;

L'analyse de la situation est destinée à un public plus large, comprenant entre autres les organismes gouvernementaux, tous les partenaires au développement, les organisations de la société civile, les enfants et les adolescents, les universités, les acteurs du secteur privé, et les médias. Le processus d'élaboration de l'analyse de la situation prévoit donc un engagement avec le Gouvernement et les principales parties prenantes, y compris les enfants et les jeunes. Il permet de promouvoir un dialogue significatif sur les questions relatives aux enfants et aux adolescents entre les principaux acteurs des droits de l'enfant.

2.2. Lacunes dans les données

La SitAn doit également permettre d'identifier les lacunes en matière de données et contribuer à la production d’évidences susceptibles d'améliorer le suivi des droits de l’enfant, en particulier des groupes les plus vulnérables. L'insuffisance des données au niveau national - et notamment le manque d'informations sur certains groupes d'enfants – font partie des problèmes particulièrement critiques en Guinée. Bien qu'il ne soit pas du ressort de l'analyse de situation de rendre compte de ces lacunes, l'analyse devrait indiquer où se trouvent ces lacunes de données et si elles sont concentrées sur des groupes particuliers. Cela pourrait créer des opportunités de dialogue avec les partenaires au cours du processus de développement de l'analyse.

Livrables:

Les travaux devraient être réalisés dans un délai de 40 jours répartis sur une période de deux mois environ, entre le 01 Octobre et 30 Novembre 2021, avec la distribution indicative suivante :

  • Phase de démarrage : 7 jours ;
  • Phase de collecte des données : 13 jours ;
  • Phase d'analyse et de rapportage, y compris la présentation et la validation : 20 jours.

Le/la consultant/e doit produire et soumettre les 4 livrables suivants :

      • Le rapport de démarrage de la SitAn, détaillant la méthodologie, les sources de données, les défis attendus et les solutions proposées. Ce rapport sera accompagné d'une présentation PowerPoint pour l'équipe de pays, et doit s'appuyer sur des discussions et des conversations avec l'équipe de l'UNICEF.
      • Le rapport préliminaire sur les principaux résultats et conclusions.
      • Le rapport final - qui intègre les commentaires du processus de validation. Le rapport devra être idéalement limité à environs 50 pages (sans compter les annexes).
      • Une présentation PowerPoint synthétisant les informations clés (principaux résultats et conclusions) pour guider les discussions stratégiques dans le cadre de l’élaboration du nouveau programme de coopération ainsi que les tabulations, et les transcriptions de toute interview et les discussions de groupes.

    Les commentaires, contributions et feedbacks sur les versions provisoires des rapports qui seront transmis par l'UNICEF et d'autres parties prenantes au/à la consultant/e doivent être pris en compte dans le processus de finalisation des documents. Toutes les soumissions doivent être électroniques. Tous les documents soumis à l'UNICEF par le/la consultant/e doivent être rédigés en français.

    Dans les limites des données qui auront été obtenues/compilées, le rapport devra suivre le plan de rédaction devra être conforme à celui proposé dans les lignes directrices de base de l’UNICEF sur la nouvelle génération d’analyse de la situation.

Methodologie

L'analyse doit prendre en compte et articuler les disparités liées au sexe, au revenu et à la situation géographique (perspectives nationales/régionales). L'analyse doit porter sur l'ensemble des droits de l'enfant et identifier les domaines dans lesquels il existe des privations.

L’analyse devrait également adopter l’approche par cycle de vie avec une désagrégation par tranches d’âges (moins de 5 ans, 5-11 ans, 12 -18 ans) pour mettre en évidence les vulnérabilités spécifiques à chaque groupe d’âge. Au-delà, elle permet d’offrir des paquets de services adaptés à la phase critique de la conception et de la petite enfance, à la période de vulnérabilité de l’enfance et à celle de l’adolescence, souvent très critique et parfois insuffisamment analysée et intégrée dans les réponses pour les enfants et la transition à l’âge adulte.

La méthodologie de collecte et d'analyse des données et le processus de documentation doivent permettre la mise à jour périodique de l'analyse de la situation. Le/la consultant/e devra proposer une méthodologie précise et détaillée lors de la phase de démarrage de la mission. Les lignes directrices de l'UNICEF sur la conduite de la nouvelle génération d’analyse de la situation serviront de référence à cet effet.

Considérations éthiques

Le/la consultant/e est tenu/e d'identifier clairement tout problème éthique potentiel, ainsi que les processus de revue éthique et de contrôle du processus de recherche/collecte de données. La procédure de l'UNICEF pour les normes éthiques en matière de recherche, d'évaluation, de collecte et d'analyse des données peut être consultée à l'adresse sur le site de l’UNICEF[1].

Cette procédure doit être appliquée systématiquement et de manière cohérente tout au long de la mission. La procédure contient les normes minimales et les procédures requises pour la recherche, l'évaluation et la collecte et l'analyse de données entreprises ou commandées par l'UNICEF (y compris les activités entreprises par des contractants individuels et institutionnels, ainsi que les partenaires) impliquant des sujets humains ou l'analyse de données secondaires sensibles.

Condition de travail

Cet exercice de conduite de l’analyse de la situation des enfants et des adolescents en Guinée s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre du programme de coopération entre le Gouvernement de Guinée et l’UNICEF. De ce fait, les arrangements administratifs et financiers se feront suivant les règles et les procédures du système des Nationaux Unies.

Le/la consultant(e) utilisera son propre ordinateur. Durant la période du contrat, le/la consultant(e) sera assujetti/e aux dispositions en vigueur à l’UNICEF en rapport avec la sécurité, au respect des règles, normes et procédures régissant le personnel des Nations Unies et de l’UNICEF en particulier.

Supervision

Le/la consultant(e) travaillera sous la supervision directe de la Représentante adjointe de l’UNICEF Guinée. Toutefois, pour la gestion quotidienne des activités, il travaillera avec le Chef de Section Planification, Suivi et Evaluation.

Missions de terrain

Certaines activités seront réalisées à distance (home-based) et d’autres dans le pays, en Guinée. Pendant la phase de collecte des données sur le terrain, le/la consultant(e) pourra effectuer des descentes sur le terrain, en cas de besoins et si le contexte sanitaire au niveau national le permet. Ces descentes seront effectuées sur la base du plan qui aura été convenu.

Modalités de paiement liés aux livrables

Le paiement des honoraires sera effectué après soumission et acceptation par l’UNICEF des produits (livrables) spécifiés et présentation d'une facture selon le calendrier de paiement suivant :

Rapport de démarrage de la SitAn : Après approbation du rapport de démarrage de la SitAn

20%

Rapport préliminaire sur les principaux résultats et conclusions produit à la fin de la collecte des données et de la présentation du rapport préliminaire sur les principaux résultats et conclusions accompagné de la présentation PowerPoint pour la validation des résultats

20%

Rapport final : Après approbation des rapports finalisés de la SitAn (complet et résumé)

40%

Présentations PowerPoint de dissémination des résultats : Après approbation de la présentation PowerPoint synthétisant les informations clés et de la présentation PowerPoint « Child-friendly » de la SitAn

20%

Merci de trouver ci- après le TdR complet de cette consultance pour plus de détailsTdR Consultant International_SitAn Guinée 2021_ VA.pdf

Pour être qualifié comme agent du changement pour chaque enfant, vous devez...

Le/la consultant/e proposé/e pour cette mission doit démontrer des compétences combinées suivantes :

Education

  • Diplôme d'études supérieures en sciences sociales, en développement international ou dans un domaine connexe pertinent pour la mission.

Expertise et compétences

  • Solides compétences analytiques - références à des travaux antérieurs ou collaboration passée avec des institutions.
  • Excellente connaissance des statistiques, des systèmes de services sociaux, de l'agenda de développement.
  • Une expérience antérieure de conduite d’une analyse de la situation des enfants et des jeunes dans un pays aux conditions similaires de la Guinée.
  • Au moins 10 ans d'expérience pertinente dans l'élaboration de rapports analytiques et de documents de politiques relatifs aux enfants et aux adolescents.
  • Expérience avérée dans l'analyse de données quantitatives et qualitatives, l'analyse politique (et financière), y compris l'expérience dans l'utilisation systématique de données désagrégées par âge et par sexe et de données sensibles au genre, et la préparation de rapports.
  • Connaissance de l'approche de programmation basée sur les droits humains.
  • Maîtrise parfaite du français parlé et écrit.
  • Excellentes compétences rédactionnelles.

Processus de sélection:

Le/la consultant/e sera sélectionné/e sur la base d’un processus compétitif. La sélection sera faite sur la base des CV détaillés des candidats, de leur disponibilité et des coûts proposés.

La proposition financière doit fournir un budget tout compris (honoraires, logistique, etc.) en USD, et une ventilation du budget détaillant la répartition des coûts.

Pour chaque enfant vous devez démontrer…

Les valeurs de l'UNICEF que sont l'attention, le respect, l'intégrité, la confiance et la responsabilité (CRITA) et les compétences de base en communication, travail d'équipe et l'atteinte des résultats.

Voir notre cadre de compétence : www.unicef.org/about/employ/files/UNICEF_Competencies.pdf

L'UNICEF s'engage au respect de la diversité et à l'inclusion au sein de sa force de travail, encourage tous les candidats, sans distinction de sexe, de nationalité, de religion et d'origine ethnique, y compris les personnes handicapées, à postuler pour faire partie de l'organisation.

Cliquer ici pour apprendre plus sur les valeurs et les compétences de l'UNICEF .

Les candidatures féminines sont vivement encouragées.

L’UNICEF applique la politique de tolérance zéro à l’égard toute conduite jugée incompatible avec son mandat et avec les normes de conduite des fonctionnaires des Nations Unies, notamment l’abus ou l’exploitation sexuels, le harcèlement sexuel, l’abus d’autorité et la discrimination. L’UNICEF adhère aussi strictement au principe de la protection de l’enfance. Tout candidat considéré pour un recrutement fera l’objet d’une vérification rigoureuse des références et des antécédents et devra adhérer à ces normes et principes. La vérification des antécédents comprendra la vérification des diplômes académique et des antécédents professionnels. Les candidats sélectionnés peuvent être tenus de fournir des informations complémentaires pour effectuer une vérification des antécédents.

Les personnes engagées dans le cadre d'un contrat de consultant ou d'un contrat individuel ne seront pas considérées comme des "membres du personnel" au sens du Statut et du Règlement du personnel des Nations Unies et des politiques et procédures de l'UNICEF, et n'auront pas droit aux avantages qui y sont prévus (tels que les droits à congé et la couverture d'assurance médicale). Leurs conditions de service seront régies par leur contrat et les Conditions générales des contrats de services des consultants et des contractants individuels. Les consultants et les contractants individuels sont responsables de la détermination de leurs obligations fiscales et du paiement de tout impôt et/ou taxe, conformément aux lois locales ou autres lois applicables.

Added 6 days ago - Updated 17 hours ago - Source: unicef.org