Consultation internationale Introduction des compétences de vie dans les pratiques pédagogiques et renforcement des capacités de personnels du secteur de l’education

This opening expired 5 months ago.

UNICEF - United Nations Children's Fund

Open positions at UNICEF
Logo of UNICEF

Application deadline 5 months ago: Monday 6 Jun 2022 at 22:55 UTC

Open application form

Contract

This is a Consultancy contract. More about Consultancy contracts.

Termes de référence pour un contrat individuel – Consultation internationale

Introduction des compétences de vie dans les pratiques pédagogiques et renforcement des capacités de personnels du secteur de l’education

Contexte

L’éducation aux compétences de vie et à la citoyenneté est aujourd’hui considérée comme un axe prioritaire de l’agenda international pour l’éducation post-2015 en ce qu’elle constitue un prérequis pour la qualité et la pertinence des apprentissages et de l’éducation, et in-fine un renforcement des capacités des personnes.

Le cadre d’action Education 2030 dont les éléments essentiels ont été adoptés dans la Déclaration d’Incheon[1] s’inspire de cette vision en mettant l’accent sur les compétences dites non-cognitives qui permettent aux enfants, adolescents et jeunes de développer leur plein potentiel. Cette importance est aussi reflétée dans les Objectifs de Développement Durable (ODD), dont l’objectif 4 « Assurer l’accès de tous à une éducation de qualité, sur un pied d’égalité, et promouvoir les possibilités d’apprentissage tout au long de la vie » et plus particulièrement la cible 4.7 « D’ici 2030, faire en sorte que tous les élèves acquièrent les connaissances et compétences nécessaires pour promouvoir le développement durable, notamment par l’éducation en faveur du développement et de modes de vie durables, des droits de l’homme, de l’égalité des sexes, de la promotion d’une culture de paix et de non-violence, de la citoyenneté mondiale et de l’appréciation de la diversité culturelle et de la contribution de la culture au développement durable ».

Par ailleurs, des études et expériences de terrain réalisées dans différentes régions du monde indiquent que les compétences de vie jouent un rôle fondamental et essentiel dans le développement personnel et la réussite des enfants, adolescents et jeunes, non seulement au moment des apprentissages scolaires, mais aussi par l’acquisition et la mobilisation de compétences nécessaires à leur adaptation aux situations changeantes et à leur inclusion dans la vie sociale, telles que l’autonomisation, l’acceptation de la différence, la gestion du stress, le savoir-faire social, la citoyenneté active, l’innovation, l’esprit d’initiative ou le sens de l’entreprenariat. Les compétences de vie reposent sur quatre axes essentiels : « Apprendre, Faire, Etre, et Vivre ensemble ». Si ces savoirs sont essentiellement développés par le système éducatif, ils sont encore promus par l’éducation non-formelle, la formation et l’enseignement professionnels, ainsi que dans les sphères sociale et familiale, au cours des loisirs et du temps libre.

L’éducation aux compétences de vie et à la citoyenneté est devenue une composante essentielle du système éducatif en Algérie et un medium essentiel pour appréhender efficacement la complexité de la vie comme mentionné dans les articles 44 et 45 de la Loi d’orientation sur l’éducation nationale 08-04 du 23 janvier 2008[2] qui fait suite à la réforme du système éducatif initiée en 2003. Ces deux articles illustrent l’importance accordée par le Ministère de l’Education Nationale (MEN) à l’accès des enfants à un enseignement de qualité à travers l’acquisition des compétences de vie. D’autre part, il est important de noter que l’enseignement est passé d’une approche par objectifs à un enseignement basé sur les compétences et que les programmes ont connu une révision tout recemment.

Le présent projet s’inscrit dans le cadre de l’initiative sur l’Education aux Compétences de Vie et à la Citoyenneté rassemblant les représentants de ministères et d’institutions nationales en charge de l’éducation de 20 pays de la région MENA ainsi que les partenaires des Nations Unies et autres partenaires multilatéraux (UNICEF, UNESCO, ALECSO, BIT, UNFPA, UNHCR, PAM, UNRWA, Banque Mondiale) et des ONGs (Mercy Corps, NRC, Save the Children). L’Institut Arabe pour les Droits de l’Homme (AIHR) est aussi un partenaire régional clé tout comme ALECSO qui a rejoint le partenariat en tant qu’acteur clé en éducation de la région arabe. Au niveau global, l’International Youth Foundation (IYF) basée à Washington et l’Université de Birzeit (BZU) en Palestine contribuent à l’initiative en apportant leur expertise technique tandis que la Poste DHL allemande la soutient en représentant le secteur privé.

L’Algérie a témoigné de son intérêt pour l’éducation aux compétences de vie et à la citoyenneté, de son intention de les ancrer davantage dans les contenus et les pratiques pédagogiques et les développer de façon stratégique, avec notamment la participation de représentants du Ministère de l’Education Nationale (MEN), du Ministère de la Formation et de l’Enseignement Professionnel (MFEP) et du Ministère de la Jeunesse et des Sports (MJS) à des ateliers régionaux organisés sur la question en 2015 et 2016 et 2017 par le Bureau Régional de l’UNICEF pour le Moyen-Orient et l’Afrique du Nord.

Cette consultation s’inscrit dans le cadre du Programme de Coopération 2016-2021 de l’UNICEF avec l’Etat algérien, Elle est particulièrement inscrite dans le Plan de Travail avec le MEN en lien avec les activités de soutien à l'amélioration de la qualité et de la pertinence des programmes éducatifs et plus spécifiquement dans le Plan d’Action 2021 UNICEF - MEN sous l’Output 1 « Amélioration des opportunités de prise en charge et d’apprentissage qui favorisent la survie, le développement et l’inclusion des enfants, en particulier ceux vivant dans les régions à fortes disparités » et plus particulièrement sous l’activité 1.4. « Introduction des compétences de vie dans les pratiques pédagogiques ».

Objectif de la consultation

Equiper les élèves de compétences de vie, essentielles à leur développement individuel et social, se basant sur les quatre piliers de l’apprentissage : « le savoir être », « le savoir-faire », « le savoir entreprendre », et « le savoir vivre ensemble » et ce par l’introduction des compétences de vie telles que la coopération, la participation, la résilience, l’empathie, le respect de la diversité,..etc dans les pratiques de classe et activités par l’élaboration d’activités et d’outils pédagogiques.

NB : Il sera important de s’appuyer sur le cadre conceptuel et programmatique inhérent à l’initiative pour l’éducation aux compétences de vie et à la citoyenneté initié et développé par le bureau régional de l’UNICEF pour les pays du MENA (www.lsce-mena.org)

Objectifs Spécifiques :

  • Identification des compétences de vie existantes et absentes dans les programmes d’enseignement dispensés actuellement dans le cycle primaire
  • Analyse les besoins de renforcement dans le domaine des compétences de vie
  • Préparation de la formation de formateurs (outils et ressources pédagogiques)
  • Formation d’un noyau de 50 inspecteurs pédagogiques et enseignants
  • Appui aux séminaires de démultiplication au profit des inspecteurs et enseignants

Résultats attendus :

  • Un diagnostic élaboré sur les besoins immédiats en matière de choix de compétences de vie à introduire dans les pratiques de classe, techniques d’animation ainsi que dans les activités parascolaires
  • Des outils et des ressources pédagogiques sont élaborés
  • 50 inspecteurs de l’enseignement primaire formés en compétences de vie à travers une formation de formateurs au niveau national, et auront acquis de nouvelles techniques d’animation de classe
  • 500 inspecteurs et professeurs de l’enseignement primaire sont formés en compétences de vie à travers les formations en cascade au niveau des régions centre, est, ouest et Sud.

Population Cible :

  • Les inspecteurs de l’enseignement primaire (IEP), toutes matières confondues
  • Les professeurs de l’enseignement primaire (PEP), toutes matières confondues

Livrables, échéances et modalités de paiement

L’expert (e) produira et soumettra au bureau de l’UNICEF Algérie les livrables ci-dessous. Il est entendu que les versions finales devront nécessairement prendre en compte les commentaires formulés par le bureau sur les versions provisoires préalables. Les livrables devront être remis en français en version électronique (format Word et/ou Excel et/ou Powerpoint), une traduction en arabe serait la bienvenue.

Livrables

Dates indicatives de soumission

Modalité de paiement

  1. Une note méthodologique et un plan/calendrier de travail.

10 jours après signature du contrat

20%

  1. Un rapport d’analyse des compétences de vie ainsi que des besoins identifiés en matière de renforcement des capacités incluant les recommandations

45 jours après signature du contrat

20%

  1. Outils de formation ainsi que le(s) guide(s) d’activités pédagogiques développés à destination des personnels de l’education élaboré(s)

Mois 2 ou 3 après signature du contrat

20%

  1. Rapport intermédiaire sur le déroulement des sessions de formation de formateurs incluant une analyse des pré et post tests

Mois 4 ou 5 après signature du contrat

20%

  1. Rapport final incluant un résumé exécutif, toutes les ressources pédagogiques développées une liste des personnes formées, et une synthèse de la consultation y compris toutes les présentations faites

Avant clôture du contrat

20%

Conditions de travailLe travail du/de la consultant/e se déroulera sur une période de 8 mois à partir du 1er juin 2022. Le nombre de jours de travail estimé est de 90 jours à distance/et ou présentiel avec des missions en Algerie.

Il/elle travaillera sous la supervision directe de la Spécialiste de l’Education.

Honoraires

Les honoraires du consultant seront négociés et convenus sur la base de l’offre financière présentée. Les frais de visa sont à la charge du consultant.

Les paiements seront échelonnés et effectués après réception et acceptation des livrables par l’UNICEF et le Ministère de l’Education Nationale.

Qualifications requises du/de la consultant(e)

Le/la consultant(e) devra répondre aux conditions suivantes :

  • Disposer d’une formation postuniversitaire de niveau master, dans le domaine des sciences de l’éducation, des sciences sociales ou autres domaines pertinents à la présente étude
  • Disposer d’au moins sept (7) années d’expérience professionnelle dans le domaine de l’éducation ou tout autre domaine pertinent à la présente étude
  • Expertise dans le domaine de l’éducation aux compétences de vie et à la citoyenneté
  • Expérience de conduite de recherches dans le domaine ou dans un secteur similaire
  • Expérience documentée de travail avec des organismes internationaux et/ou agences des Nations Unies
  • Parfaite maitrise du français.

La connaissance de l’arabe et du contexte algérien serait un atout.

Pour une offre émanant d’un(e) consultant(e) internationale, celui/celle-ci pourra être assisté(e) d’assistant(s) nationaux pour mener à bien certains travaux sous sa supervision, lesquels assistants pourraient être recrutés par l’UNICEF, le cas échéant.

Documents à fournir lors de la soumission

Le candidat devra inclure dans le dossier de candidature :

  • Une offre technique comprenant
  1. une introduction sur la compréhension des Termes de Références incluant les commentaires éventuels
  2. la méthodologie préconisée pour la réalisation du travail
  3. un échéancier pour la réalisation des différentes tâches
  4. une lettre présentant les atouts dont l’expert juge pouvoir se prévaloir pour réaliser ce travail de manière satisfaisante (formation académique, expérience professionnelle, travaux de recherches similaires..).
  • Une offre financière proposant
  1. le taux de rémunération souhaité précisant et tenant compte des jours travaillés en Algérie et/ou à distance
  2. les frais de voyages internationaux sur base des missions anticipées
  3. l’ensemble des autres frais incluant les frais de visas et de déplacements
  • CV(s) détaillé(s) et à jour de(s) personne(s) contribuant à l’étude, le P11 du/de la consultant(e) principal(e)
  • Des références de personnes pouvant être contactées en lien à des travaux similaires effectués par le/la consultant(e)

Il est à noter que les offres financières ne seront examinées que si les offres techniques sont jugées recevables et de qualité acceptable.

Critères techniques

Sous-critères

Points max : 80

Réponse générale

Complétude de la réponse

5

Concordance entre la proposition et la requête

10

Lecture critique (ajouts ou modifications proposés)

10

Profil de l’expertise

Expérience renforcement des capacités et en ingénierie de formation auprès de services éducatifs ainsi que dans la région du Maghreb (Algérie est un atout)

10

Profil des expert(s) en éducation et en services éducatifs spécialisés,

10

Attestations fournies par des clients

5

Méthodologie et approche

Explication détaillée de la méthodologie retenue et des outils éventuels à utiliser

30

Critères financiers

Adéquation des compétences et prestations aux TdRs

Points max : 20

Lévaluation des offres financières sera faite uniquement pour les candidats ayant obtenu au moins un score de 40 points au terme de lévaluation technique.

Tout dossier incomplet sera considéré comme irrecevable.

Le/la consultant(e) sera recruté(e) sur la base d’un contrat individuel.

Le dossier de candidature comprenant l’ensemble des documents requis devra être posté en ligne.

Documents complémentaires à fournir lors de la soumission

Outre la proposition technique et financière décrites plus haut, le soumissionnaire devra fournir les documents suivants :

  • CV détaillé et actualisé
  • Références du soumissionnaire

NB *: UNICEF s’engagé à promouvoir la diversité et l'inclusion au sein de son personnel, et encourage tous les candidats sans distinction de sexe, de religion et d'origine ethnique, y compris les personnes handicapées, à postuler pour faire partie de l'organisation. Les candidatures féminines sont vivement encouragées.*

UNICEF applique la politique de tolérance zéro à l’égard de l’abus et de l’exploitation sexuels, et à toute forme de harcèlement, y compris le harcèlement sexuel et la discrimination. Tous candidats sélectionnés pour un recrutement feront l’objet d’une vérification rigoureuse des références et des antécédents.

Seuls(es) les candidats(es) présélectionnés(es) seront contactés.

*Individuals engaged under a consultancy or individual contract will not be considered “staff members” under the Staff Regulations and Rules of the United Nations and UNICEF’s policies and procedures, and will not be entitled to benefits provided therein (such as leave entitlements and medical insurance coverage). Their conditions of service will be governed by their contract and the General Conditions of Contracts for the Services of Consultants and Individual Contractors. Consultants and individual contractors are responsible for determining their tax liabilities and for the payment of any taxes and/or duties, in accordance with local or other applicable laws.

Added 6 months ago - Updated 5 months ago - Source: unicef.org