Suivi et Evaluation

This opening expired 1 month ago.

UNICEF - United Nations Children's Fund

Open positions at UNICEF
Logo of UNICEF

Application deadline 1 month ago: Sunday 11 Dec 2022 at 00:00 UTC

Open application form

Contract

This is a UNV National Specialist contract. This kind of contract is known as National UN Volunteer. It is normally only for nationals. More about UNV National Specialist contracts.

Le programme de coopération de 1’UNICEF avec le Gouvemement de Djibouti 2018-2022 a eté étendu suite à l’éIaboration du plan national de développement « Djibouti ICI » pour les années 2020-2024 afin de s’aligner sur ce dernier. Depuis le debut de sa mise en oeuvre le programme de coopération de l’UNICEF n’a cessé de s’agrandir jusqu’d aboutir â l”ouverture d’un sons bureau a Tadjourah couvrant les régions du nord du pays et son budget initialement planifié a été multiplié par deux entre 2018 et 2022. De plus le bureau vient de réaliser la revue a mi-parcours de son programme de coopération qui a d’une maniere générale fait ressortir la faiblesse des strategies de mise en ceuvre, dont la strategic de suivi ct Evaluation, qui doit étre renforcée d'ici 2024.

Sous la supervision du chargé de suivi et evaluation de l’UNICEF. le/la volontaire pour Ie suivi et evaluation a pour mission de contribuer a 1’accompagnement technique des sections de programme et des partenaires de mise en oeuvre pour l’élaboration et Ie suivi des plans d’actions, des accords de partenariats et ce conformément aux principes de gestion axée sur les résultats et en coherence avec les priorités programatiques du bureau. 11/elle contribuera : 1. Au renforcement du système de suivi et evaluation de I’UNICEF 2. A 1’élaboration et la mise en ouvre de la stratégie de gestion des connaissances du bureau 3. A I’appui a la mise en oeuvre du plan de suivi et Evaluation du bureau

  1. Appui pour le renforcement des capacités des programmes et des partenaires sur l’élaboration des documents de programmes, amélioration de l*utilisation de l’outil e- Tools • Appuyer les sections de programme dans l’élaboration des projets de coopération avec les partenaires, • Assures ie suivi de la mise en oeuvre des recommandations des visites programmatiques et les rapports par les partenaires dans e-tools, • S’assurer que toutes les missions du bureau soient enregistrées dans e-tools et soumettre a temps le plan de mission mensuel a la signature de la représentation, • Appuyer et suivre avec les sections de programme l’état d’avancement dans l’élaboration des plans d’actions électroniques biannuels dans RAM, • Appuyer le renforcement des capacités des partenaires de mise en oeuvre en suivi et evaluation, • Appuyer la constitution et la mise à jour de la base des données des indicateurs du bureau y compris ceux des urgences (COVID-19, Sécheresse, Rougeole et Polio), • Appuyer 1e suivi ct le controle quaiité des rapports du bureau, • Appuyer ie processus de la revue annuelle, • Appuyer le suivi des indicateurs de résultats. • Contribuer a toute initiative permettant d’améliorer les indicateurs des programmes.

  2. Appui à I’élaboration de la stratégie de gestion des connaissances • Contribuer a élaborer de la stratégie de gestion des connaissances du bureau avec la collaboration de la section ICT, • Appuyer l’élaboration d’un plan de partage des connaissances et d’organisation de partage, • Appuyer 1’accessibilité des données et l’arehivage des documents.

  3. Appui du suivi de la arise en muvre de l’IMEP • Appuyer techniquement la planification, la mise oeuvre ct le suivi des études, enquétes ct Evaluations, • S’assurer que les recommandations issues des activités de recherche servant à la planification ou sont intégrées dans le processus de planification, • Mettre a jour réguliérement la plateforme EISI pour les recommandations des Evaluations.

En plus, les Volontaires des Nations Unies sont censés : • Renforcer leurs connaissances et comprehension du concept du volontariat en lisant la documentation mise â la disposition par le programme VNU, prendre activement part aux activités du programme VNU, par exempts s’imp1iquer dans les activités commémoratives de la Joumée internationale des Volontaires (JIV), le 5 décembre. • Se familiarises et développer toute forme de volontariat traditionnel au niveau du pays d’accueil. • Refleter le type et la nature des actions volontaires qu’ils entreprennent, y compris leur participation dans les réflexions substantielles. • Contribuer â la rédaction des articles sur les expériences de terrain a soumettre pour la publication du programme VNU/ site web, bulletin et notes de presse, etc. • Contribuer an Programme d’accueiI des Volontaires des Nations Unies nouvellement arrivés dans le pays d’affectation ; • Promouvoir ou conseiller les groupes locaux dans 1'utilisation des volontaires en ligne ou encourager les individus et les organisations a utilisé les services de volontaires en ligne quand cela est techniquemerit possible.

c) Competencies and values

  1. Etablir ct entretenir des partenariats (1) • Développer un réseau de contacts formels et informels grâce à la participation a des réseaux professionnels ou de consultations d’autres personnes.

  2. Faire preuve d'une conscience en soi et d'une conscience éthique (1) : • Faire preuve de sensibilité et ajuster Ie langage et le ton, en veillant â ce qu’ils ne soient pas dévalorisants or agressifs. • Reconnaitre ses propres forces et ses limites, en apprenant de ses erreurs commises. • Rechercher un retour d’information de plusieurs sources sur ses propres comportemerrts, y compris les préjugés inconscients et les angles morts potentiels. Agissez sur le retour d'information . • Faire preuve de transparence en admettant erreurs et prenez des mesures correctives. • Reconnaitre Ie stress personnel et chercher de l'aide pour maintenir son bien-”etre personnel. • Adopter des eomportements éthiques appropriés, en s’abstenant de langage ct des actions discriminatoires

  3. Volonté d'obtenir des résultats pour un impact (1) : • Planifier ct assumer la responsabilité de I’exécution de tâches avec un minimum de supervision. • Porter attention aux détails, produire un travail de haut niveau. • Veiller a l’achévement des tâches, tout en traitant les obstacles et les goulots d’étranglement. • Assumer la responsabilité des consequences des décisions et des échecs saris rejeter la faute sur les autres. • lmpliquer les principales parties prenantes dans les activités qui les concement, en les tenant informés des retards et des problemes potentiels.

  4. Innover et atcepter Ie changement (1) : • Examiner les pratiques de travail, analyser les tendances fondles sur des preuves pour appliquer de nouvelles méthodes et techniques. • Réagir avec souplesse aux changenients de circonstances, aux priorités ct aux délais. • Faire preuve de créativité, expérimenter de nouvelles approches et faire preuve d’ouvemire d’esprit pour changer Yes pratiques existantes.

  5. Gérer I'ambiguité et la cooiplexité (1) : • Maitenir Ie cap sur les priorités et les résultats attendus, malgré la pression, ou lorsque les choses ne se déroulent pas comme prévu. • Faire preuve de souplesse, en développant des plans alternatifs dans les situations qui changent rapidement, l’incertitude et l'adversité. • Analyser et exercer son jugement dans des situations difficiles en l'absenee de directives

  6. Penser et agir de mauiere stratégique (1) : • Comprendre les objectifs de l’organisation et aligner Ie plan de travail des aetivités. • Analyser ct évaluer des données provenant d'un large éventail de sources, évalucr la fiabilité et presenter des conclusions pour permettre une prise de décision éclairée. • Adapter les plans de travail en réponse aux situations émergentes et aux nouvelles exigences. • Prendre en compte l'impact a long terme et les risques des décisions et actions.

  7. Travailler en coHaboration avec les autres (1) : • Remettre en question les collégues respectueusement lorsque les vues et opinions sont divergentes • Gagner la confiance des collegues par des comportements respectueux ct honnétes, en faisant preuve d’ouverture et de tolérance. • Rechercher la contribution des parties prenantes intemes, en obtenant leur adhesion et l'engagement tout en partageant les informations pertinentes.

• Etre titulaire d’au moins une licence en sciences sociales ou autres domaines équivalent • Avoir une bonne connaissance informatique et de gestion des données • Avoir une bonne maitrise rédactionnelle • Avoir une expérience avec une agence des Nations Unies serait un atout • Compétences informatiques, avoir une trés bonne connaissance de Excel et d’autres logiciels de gestion et traitement des données.

Le niveau de sécurité de l'ONU est au niveau 3 pour Djibouti-Ville. La température moyenne varie de 23º à 29º en janvier et de 31º à 41º en juillet. Les précipitations annuelles vont de 127 mm dans la capitale à 380 mm dans les montagnes. Il n'existe des services bancaires locaux qu'à Djibouti-Ville et il est recommandé d'ouvrir un compte bancaire. Les cartes de crédit ne sont pas largement acceptées à Djibouti. Il y a quelques guichets automatiques (ATM) dans la ville de Djibouti. Ces guichets n'acceptent que les cartes Visa et sont souvent hors service. Les voyageurs ne doivent pas s'en servir comme unique moyen d'obtenir des devises. Le français, l'afar, le somali et l'arabe sont parlés par la population locale et par les autorités. La disponibilité des vols est la suivante : Deux vols hebdomadaires AIR France de Djibouti à Pa-ris, Deux vols quotidiens avec ETHIOPIAN Airlines de Djibouti à Addis Abab, deux vols heb-domadaires avec Turkish Airlines de Djibouti à Istanbul, deux vols hebdomadaires avec Qatar Airways de Djibouti à Doha, un vol quotidien Kenya Airways de Djibouti à Nairobi. A l'arrivée, il est recommandé de réserver une chambre dans un hôtel agréé (Kempinski, Sheraton, Acacias, Bavaria, Alia, Ali-Sabieh et Auberge Le Heron. Il y a aussi la possibilité de louer un logement privé peu après quelques jours passés à l'hôtel. Pour les taxis, il est recommandé d'utiliser uniquement ceux peints en blanc et vert ou ceux fournis par votre hôtel. Assurez-vous qu'ils connaissent votre destination et négociez le prix de la course avant de la commencer. Il est fortement déconseillé d'utiliser les bus, car ils sont mal entretenus et leurs opérateurs condui-sent même de façon erratique, sans se soucier de la sécurité des passagers.

Added 5 months ago - Updated 1 month ago - Source: unv.org