Specialiste en base de données sur les pertes et dommages liés aux catastrophes et en suivi du Cadre d’Action de Sendai

This opening expired 11 months ago.

UNDP - United Nations Development Programme

Open positions at UNDP
Logo of UNDP

Application deadline 11 months ago: Monday 14 Feb 2022 at 00:00 UTC

Open application form

Contract

This is a UNV National Specialist contract. This kind of contract is known as National UN Volunteer. It is normally only for nationals. More about UNV National Specialist contracts.

Renforcement des capacités de réduction des risques de Catastrophe et d’adaptation à l’appui de la résiliation dans La région du Sahel : promouvoir des solutions de Développement durable tenant compte des risques

Sous la direction du fonctionnaire responsable de la collecte des données sur les catastrophes et de la gestion des bases de données au sein du gouvernement national et sous la supervision du point focal RRC du bureau pays du PNUD et la coordination technique du Project Manager du projet Sahel et/ou du Spécialiste Technique de la RRC, l'expert sur Base de données sur les pertes et dommages liés aux Catastrophes et en suivi du Cadre de Sendai fournira les services suivants :

• Coordination et appui technique à la mise en place et au renforcement de la base de données nationale sur les pertes et dommages liés aux catastrophes ; • Fournir un soutien technique et de coordination à l'institution nationale de RRC, responsable de la collecte de données sur les catastrophes et de la maintenance de la base de données sur les catastrophes dans le pays, en établissant/opérationnalisant un cadre institutionnel pour guider et soutenir le développement de la base de données sur les pertes et dommages liés aux catastrophes, ainsi que pour générer des statistiques sur les catastrophes afin de soutenir la prise de décision en fonction des risques dans la planification du développement et les investissements dans tous les secteurs ; • Travailler en étroite collaboration avec toutes les parties prenantes nationales ainsi qu'avec les partenaires techniques tels que l'UNDRR, ONU Femmes, l'institution universitaire du réseau PERIPERI U, etc ; • Fournir une coordination et un soutien technique pour la collecte de données sur les pertes et dommages liés aux catastrophes (y compris les données historiques pour l'établissement de la base de référence du suivi du cadre de Sendai) et l'établissement de la base de données sur les catastrophes ; • Soutenir les parties prenantes, y compris les étudiants des universités, dans la collecte des données, notamment les données ventilées par sexe, âge et handicap (SADD) ; • Renforcer le système d'information en utilisant des infrastructures et des services d'hébergement de données appropriés ; • Faciliter les processus de collecte, de stockage et d'analyse des données dirigés par le pays afin de créer une appropriation et une durabilité, alignés sur les besoins et les priorités du pays, informés par les orientations des cadres internationaux (ODD, CAS-RRC) et les normes mondiales ; • Soutenir le développement de partenariats et de relations de travail efficaces avec toutes les parties prenantes clés dans la collecte de données sur les pertes et dommages liés aux catastrophes et l'établissement de la base de données sur les catastrophes, y compris les institutions gouvernementales, les agences des Nations Unies, les universités, les OSC et le secteur privé ; • Contribuer à l'identification, à la documentation et à la diffusion des bonnes pratiques et des défis, et soutenir le partage des connaissances au sein du pays, dans la région et à l'extérieur. Soutien à la collecte de données et au renforcement des capacités • Soutenir la collecte de données sur les pertes et les dommages causés par les catastrophes du niveau national au niveau local/agences/institutions/organisations dans divers secteurs, notamment en identifiant les détenteurs de données et les sources pertinentes ; • Soutenir le développement d'une base de référence (2005-2014 et 2015-2018) pour les données sur les catastrophes dans le pays en facilitant la collecte de données et la mise en place d'un système de validation ; • S'assurer que les données collectées sont ventilées par sexe, âge et handicap (SADD) ainsi qu'aux différents niveaux administratifs (du national au local) ; • Soutenir le développement et le test de formulaires de collecte de données et de procédures opérationnelles standard (SOP) ou la révision des procédures existantes pour saisir les données relatives aux paramètres clés des dommages et pertes liés aux catastrophes, en fonction du contexte national et sur la base des indicateurs du cadre d’action de Sendai et d'autres priorités nationales ; • Entreprendre une collecte pilote de données sur les catastrophes et élaborer une stratégie de collecte de données sur les catastrophes auprès de diverses agences pour le pays ; • Diriger et superviser la collecte et la saisie des données sur les catastrophes dans le système d'information, conformément aux protocoles et procédures convenus, avec un système approprié de contrôle de la qualité et de validation des données ; • Diriger la formation technique des différents groupes d'intervenants aux niveaux national et sous-national ; • Développer les produits de connaissance nécessaires (tels que des manuels, des guides pratiques, des formats de collecte de données pour la collecte, le stockage, la validation et l'analyse des données) pour promouvoir l'apprentissage ; • Soutenir le plaidoyer et faciliter les liens de collaboration entre la plateforme nationale et d'autres plateformes régionales (par exemple, AGRHYMET) pour l'échange de données afin de promouvoir un développement tenant compte des risques.

Assurance qualité • S'assurer que les données collectées sont complètes et de bonne qualité, conformément aux normes de données ; • S'assurer que les données sont collectées sur tous les indicateurs identifiés, les secteurs prioritaires et les risques majeurs ; • Identifier les sources de métadonnées et aider les intervenants nationaux à élaborer des normes minimales et des métadonnées pour les données, les statistiques et les analyses relatives aux catastrophes, avec l'engagement des points focaux nationaux pertinents, du bureau/de l'agence nationale de gestion des risques de catastrophes, du bureau national des statistiques, du département des affaires économiques et sociales et d'autres partenaires pertinents tels que les agences des Nations Unies, etc. • Veiller à ce que les parties prenantes collectent les données dans le bon format pour pouvoir les comparer aux résultats d'autres pays et de la région.

Professionnalisme Communication Travail d'équipe Planification et organisation Responsabilité Créativité Orientation client Engagement envers l'apprentissage continu Ouverture à la technologie

• Au moins trois ans d'expérience (avec une licence ou master) dans la mise en place et la maintenance de systèmes de gestion de l'information pour la réduction des risques de catastrophe, la gestion environnementale ou des domaines connexes ; • La connaissance de la gestion des catastrophes et des statistiques est un atout ; • Expérience de la contribution à la réorganisation des processus d'affaires, à la mise en œuvre de nouveaux systèmes, y compris de nouveaux systèmes informatiques ; • Expérience de l'utilisation des technologies mobiles pour la collecte, le traitement et la diffusion des données et connaissance des logiciels d'enquête et des systèmes de base de données ; • La connaissance de Java, des applications web et des bases de données relationnelles sera un avantage ; • Expérience dans la formulation d'indicateurs et de systèmes de suivi ; • La familiarité avec les institutions nationales en charge de la collecte et du traitement des données, notamment en ce qui concerne les données démographiques et les données sur les catastrophes est un atout ; • Forte capacité de coordination des acteurs, d'organisation et d'animation de consultations multi-acteurs et multisectorielles, d'animation de réunions de travail, de capitalisation d'expériences, de conceptualisation d'outils opérationnels ; • Une expérience de travail avec des institutions gouvernementales est souhaitable ; • Une expérience de travail avec des organisations internationales de développement et humanitaires, y compris le système des Nations unies, serait un atout.

Le Mali est un pays enclavé situé en Afrique de l'Ouest avec une population de plus de 18 millions d'habitants (Banque mondiale, 2020) et l'un des indices de développement humain les plus bas au monde classé 184 sur 189 (Banque mondiale, 2020). Alors que la majorité de sa population vit en dessous du seuil de pauvreté et est confrontée à des défis de développement, le Mali est confronté depuis 2012 à une crise sociopolitique et sécuritaire aggravant les conditions de vie de ses populations. En conséquence, depuis 2013, la présence d'internationaux et d'organisations s'est accrue pour apporter à ce pays francophone un soutien allant de l'humanitaire aux actions de paix et de développement. Alors que les incidents de sécurité sont récurrents dans le Centre et le Nord du pays, de sérieux efforts sont déployés par les agences des Nations Unies et la MINUSMA au Mali pour assurer la sécurité et la protection de leur personnel dans le pays.

Added 1 year ago - Updated 11 months ago - Source: unv.org