Recrutement d'un (e) Consultant (e) International (e) Coordinateur Urgences ( 5 mois), Mauritanie

UNICEF - United Nations Children's Fund

Open positions at UNICEF
Logo of UNICEF

Application deadline in 9 days: Thursday 28 Oct 2021 at 23:55 UTC

Open application form
Are you a recruiter? You can now promote this job offer.

Contract

This is a Consultancy contract. More about Consultancy contracts.

UNICEF travaille dans certaines parties du monde qui sont les plus difficiles, pour atteindre les enfants les plus désavantagés au monde. Pour sauver leurs vies. Pour défendre leurs droits. Pour les aider à réaliser leur potentiel. Dans 190 pays et territoires, nous travaillons pour chaque enfant, partout, chaque jour, pour construire un monde meilleur pour tous.

Et nous n’abandonnons jamais.

Pour chaque enfant, un(e) champion(ne) !

L'UNICEF travaille en Mauritanie pour venir en aide aux enfants les plus vulnérables, notamment pour qu'ils aient accès à des services de santé, une alimentation, de l'eau et une éducation de qualité et qu’ils grandissent protégés contre la violence et l’exploitation, d’où qu’ils soient et où qu’ils vivent.

Comment pouvez-vous faire un impact ?

Contexte :

La Mauritanie fait face à des crises multiples, notamment humanitaire, sanitaires (COVID-19 et Polio), et nutritionnelle. Depuis

2012, le pays abrite la plus grande population de réfugiés maliens de la région du Sahel suite au conflit armé affectant le Mali. Au

31 août 2021, plus de 62 546 réfugiés maliens sont enregistrés au camp de M’Berra dans la région de Hodh Chargui (HEC). Parmi

eux, 54,4 pour cent, sont des filles et des femmes, et 58 pour cent sont des enfants âgés de 0 à 17 ans. Malgré les accords de paix

signés en 2015, le rapatriement librement consenti des réfugiés reste limité et la Mauritanie continue de recevoir de nouvelles

vagues d'arrivées à M'Berra (2 166 personnes sont nouvellement arrivées depuis le début de l’année 2021). Compte tenu de la

situation politico-sociale au Mali, il n’est pas à envisager de retours à grande échelle de réfugiés maliens dans un proche avenir.

La pandémie COVID-19, apparue sur le territoire le 13 mars 2020, a affecté l'accès de la population aux services sociaux de base.

Le Gouvernement a rapidement imposé une série de mesures de prévention de la transmission du virus tout en développant et

mettant en oeuvre un plan de Réponse avec l'appui des partenaires. De mars à septembre 2020, environ 868 000 enfants ont été

privés d'éducation en raison de la fermeture des écoles. L'Organisation mondiale de la santé (OMS) considère la Mauritanie comme

un pays à haut risque en raison de la faiblesse de son système de santé, de son système de surveillance épidémiologique et du

mode de vie communautaire. Au 30 septembre 2021, 36 030 cas confirmés ont été signalés (775 personnes sont décédées et 622

cas sont actifs). Si 323 269 personnes ont été vaccinées à ce jour, l'hésitation vaccinale reste répandue.

Par ailleurs, depuis le 28 juillet 2021, la Mauritanie, a enregistré des cas d'épidémie de poliomyélite de type 2 (cVDPV2). Dix cas

ont été confirmés dans les régions de Nouakchott, du Gorgol et du Trarza, limitrophes du Sénégal. Une campagne de vaccination

à large couverture est actuellement en préparation afin d’éviter que la résurgence de la polio dans la région.

Le contexte nutritionnel en Mauritanie s'est également détérioré depuis le début de la pandémie. En 2021, 1 385 278 personnes

vivent en insécurité alimentaire. Parmi elles, 11,3 pour cent souffrent de formes sévères d'insécurité alimentaire. Au niveau

national, le taux de malnutrition aiguë globale (MAG) est de 11 pour cent et le taux de malnutrition aiguë sévère (MAS) est de 1,9

pour cent. Vingt-et-un des 55 districts connaissent une situation d'urgence nutritionnelle. Le ministère de la Santé avait estimé

que 136 254 enfants souffrant de malnutrition aiguë, dont 32 740 cas de MAS, nécessiteront des soins urgents en 2022.

La vulnérabilité des groupes marginalisés souffrant de pauvreté et d'exclusion sociale s'est inévitablement accrue dans ce contexte

et la cohésion sociale s'est affaiblie. Cela est particulièrement vrai pour les enfants, les adolescents et les femmes défavorisés, qui

sont contraints d'adopter quotidiennement des stratégies d'adaptation à haut risque.

Sous la responsabilité du Représentant adjoint, le Spécialiste des urgences jouera un rôle clé dans le renforcement des capacités

du Bureau pays pour l'exécution de la réponse aux urgences (COVID-19, Polio, réfugiés, malnutrition, et autres), afin de permettre

à l'UNICEF de mieux atteindre ses objectifs humanitaires en 2022. Le Spécialiste des urgences appuiera les équipes techniques

ainsi que l’équipe du bureau de zone de Bassiknou afin d'assurer une flexibilité optimale pour répondre aux besoins humanitaires

les plus urgents. Cet appui permettra d’assurer la continuité des programmes en commençant par la validation des besoins des

femmes et des enfants les plus vulnérables dans tous les secteurs des CCC, la réponse rapide et le soutien au suivi de la réponse

sur le terrain, l'identification d'une capacité de réponse renforcée, y compris de nouveaux partenaires possibles, la promotion et

le renforcement des partenariats au niveau communautaire et le renforcement des capacités pour assurer la continuité et l’accès

aux services sociaux de base.

Le Spécialiste des urgences contribuera à actualiser le plan de riposte d’urgence, à développer un plan de renforcement du

bureau pays, et à développer et maintenir les bonnes relations avec les partenaires humanitaires du Bureau pays (rapportage de

qualité, propositions de projets, mise à jour du plan de préparation et réponse aux urgence etc.) A travers des réunions techniques avec les chefs des sections et les points focaux sur les urgences des sections concernées, le Spécialiste des urgences

contribuera à assurer des normes de qualité élevées à travers une coordination renforcée, soutenue par une gestion et une

diffusion structurée de l'information en coordination avec les sections des programmes et des opérations. Le Spécialiste des

urgences appuiera le développement de points de plaidoyer relatifs aux droits et aux besoins des enfants, ainsi que sur un

plaidoyer calibré pour l'accès humanitaire et la protection des staff l'UNICEF et des autres personnels humanitaires.

Objectifs de la consultation :

  1. Le Spécialiste des urgences fera des recommandations sur les mesures d'interventions prioritaires à prendre pour

répondre aux besoins humanitaires des enfants et les femmes les plus vulnérables. Ces recommandations auront

un impact direct sur la qualité, l'opportunité et l'efficacité des efforts de l'UNICEF pour sauver les vies et soutenir la

réhabilitation physique, sociale et psychologique des enfants affectés par les différentes crises.

  1. Donner des conseils aux différentes sections de programme ainsi qu’au bureau de Bassiknou afin d'accroître la

capacité du bureau de la Mauritanie à coordonner et à répondre aux situations d'urgence (COVID-19, Polio,

réfugiés, malnutrition, inondations, autres).

  1. Appuyer les programmes dans le suivi des partenariats d’urgences (rapportage de qualité axé sur les résultats,

développement des propositions, etc.)

  1. Des priorités supplémentaires seront identifiées selon l’évolution des besoins relatifs aux urgences.

Conditions de travail :

Il/elle devra disposer de son propre matériel de travail (Laptop, téléphone et autres) et durant la consultation. Les missions de

terrain et autres déplacements liés à la mission seront effectués avec les moyens de transport de l’UNICEF et/ou ceux mis à

disposition par le bureau.

Le consultant soumettra une offre technique et une offre financière qui tient compte de tous les coûts liés à cette consultation

(honoraires, indemnités journalières, frais de voyage).

Tâches spécifiques :

Sur la base des principaux engagements de l’UNICEF pour les enfants dans les situations d’urgence (CCC) et sous la supervision

du Représentant adjoint, le Spécialiste des urgences contribuera aux points suivants :

  1. Mise à jour et suivi de la mise en oeuvre du plan d'urgence en mettant l'accent sur le respect des normes de qualité pour la

planification, la mise en oeuvre, le suivi et la coordination inter-agences.

  1. Développement et revue des systèmes et des outils améliorés pour le suivi de l'intervention d'urgence sur le terrain et de la

prestation de services, y compris la cartographie des interventions et des activités, l'analyse sectorielle actualisée par zone

géographique pour soutenir l'examen stratégique de l'intervention sur le terrain, qui servira de base au suivi de la réponse selon

les priorités (COVID-19, Polio, malnutrition, réfugiés, inondations et autres).

  1. Appuyer le développement de rapports intermédiaires et/ou finales de qualité relatifs aux projets humanitaires en cours et

s’engager dans les efforts de mobilisation des ressources pour la réponse humanitaire (proposition des projets, etc.).

4.En consultation avec les Programmes et le bureau de Bassiknou, développer et coordonner le suivi intégré des

approvisionnements, des partenaires de mise en oeuvre, du financement et des ressources humaines en cas d'urgence comme

base pour alimenter les réunions de coordination.

  1. Entreprendre des missions sur le terrain (lorsque possible) pour valider et assurer la qualité de l'intervention d'urgence globale

de l'UNICEF.

  1. Contribuer aux efforts de plaidoyer relatif à l'accès humanitaire et la protection des staff l'UNICEF et des autres personnels humanitaires.

  2. Accroitre les compétences dans la réponse aux urgences, la collaboration et coordination des points focaux urgences au sein

de chaque section.

8.Toutes autres tâches assignées.

Pour être considéré comme un champion de la cause de chaque enfant, vous devez...

Minimum Qualifications required:

Masters

Diplôme universitaire supérieur dans un des domaines suivants : sciences sociales, administration publique, droit, santé publique,

nutrition, relations internationales, administration des affaires ou autres disciplines connexes. De préférence une combinaison de gestion, d'administration et de domaines techniques pertinents.

Knowledge/Expertise/Skills required:

Maîtrise du Français et de l’Anglais à l’oral et à l’écrit et la connaissance d'une autre langue des Nations Unies (Arabe) sont un atout. Le candidat devra apporter au minimum 10 ans d'expérience de terrain dans les situations d'urgence complexes, de préférence en Afrique centrale ou occidentale ; cela inclut la coordination d'équipes de terrain, y compris la logistique, les communications et les procédures de sécurité. Une expérience de travail efficace avec les administrations gouvernementales et locales, y compris les entités non étatiques

sera un atout. La connaissance de l'approche de l'IASC en matière de groupes de travail, ainsi que les CCC de l'UNICEF et les normes SPHERE relatives à l'action humanitaire sera un avantage. La maîtrise des innovations en matière d'action humanitaire, tant dans les opérations que dans les domaines de programme sera un avantage. En outre, les solides compétences en communication, la capacité de

développer et de maintenir des systèmes de suivi des informations essentielles (c'est-à-dire le financement, les approvisionnements, les partenaires de mise en oeuvre et l'état du personnel), de fournir des rapports et des mises à jour régulières, y compris des contributions au CO SitRep seront très appréciées.

Le candidat sera capable de travailler efficacement avec les gens et aussi dans un environnement multiculturel. Il/elle aura une bonne connaissance du français et de l'anglais (à l'oral et à l'écrit).

Le candidat aura fait la preuve de sa capacité à respecter les délais, à travailler sous pression, à faire face aux revers, en plus de ses compétences en matière de planification, de coordination et d'organisation.

Pour chaque enfant, vous démontrez les compétences

i) Valeurs fondamentales

 Attention

 Respect

 Intégrité

 Confiance

 Responsabilité

ii) Compétences fondamentales

 Démontre une conscience de soi et une conscience éthique (2)

 Travaille en collaboration avec les autres (2)

 Établit et entretient des partenariats (2)

 Innove et accepte le changement (2)

 Réfléchit et agit de manière stratégique (2)

 Soucieux d'obtenir des résultats probants (2)

 Gère l'ambiguïté et la complexité (2)

iii) Compétences fonctionnelles

 Persuader et influencer [ 2 ]

 Appliquer une expertise technique [ 2 ]

 Apprendre et faire des recherches (2)

 Planification et organisation [ 2 ]

Remarques:

“L’UNICEF applique la politique de tolérance zéro à l’égard toute conduite jugée incompatible avec son mandat et avec les normes de conduite des fonctionnaires des Nations Unies, notamment l’abus ou l’exploitation sexuels, le harcèlement sexuel, l’abus d’autorité et la discrimination. L’UNICEF adhère aussi strictement au principe de la protection de l’enfance. Tout candidat considéré pour un recrutement fera l’objet d’une vérification rigoureuse des références et des antécédents et devra adhérer à ces normes et principes.”

Seuls les candidats retenus seront contactés.

Les candidatures féminines sont fortement encouragées

Added 4 days ago - Updated 1 hour ago - Source: unicef.org