RECRUTEMENT D’UN CONSULTANT POUR L’ELABORATION DES MANUELS DE FORMATION ET DE SENSIBILISATION SUR GENRE ET GESTION DE L’HYGIENE MENSTRUELLE A L’USAGE DES FORMATEURS ET DES APPRENANTS DANS LE

This opening expired 1 month ago.

Application deadline 1 month ago: Friday 12 Aug 2022 at 23:59 UTC

Open application form

Contract

This is a National Consultant contract. More about National Consultant contracts.

Background

  1. Contexte

ONU Femmes est l’Entité des Nations Unies spécialisée dans l’égalité des sexes, créée en 2010 par l’Assemblée Générale de l’ONU, dans le but d’autonomiser toutes les femmes et toutes les filles, ainsi que de leur permettre de jouir pleinement de leurs droits fondamentaux. A cet égard, ONU Femmes œuvre entre autres à l’autonomisation économique des femmes : afin qu’elles aient une sécurité de revenu, un emploi décent et une autonomie économique. À ces fins, elle travaille aux côtés de divers partenaires, notamment les organismes des Nations Unies, les ministères nationaux, les organes régionaux, les institutions financières internationales ou encore les associations de femmes entrepreneurs.

Son programme relatif à l’autonomisation économique des femmes est basé sur le principe que l'investissement dans l'autonomisation économique des femmes est la voie la plus sûre pour atteindre l'égalité des sexes, l'éradication de la pauvreté et une croissance économique inclusive. Il promeut la capacité des femmes à obtenir des emplois décents, à accumuler des actifs et à influencer les institutions et les politiques publiques qui déterminent la croissance et le développement.

C’est dans cette optique qu’au terme d’un plaidoyer stratégique d’ONU Femmes auprès du PEA-Jeunes, il a été obtenu l’enrôlement des jeunes de ces deux localités dans le Réseau PEA-Jeunes. Une initiative qui cadre avec les orientations de la Note Stratégique [1].

La démarche a donné lieu à un « Donor Agreement » signé en novembre 2021, pour une assistance technique d’ONU Femmes au projet en vue du renforcement de la prise en compte des problématiques de Genre dans ses actions de recrutement, de formation et d’appui à l’installation des jeunes formés dans ses Centres d’incubation.

Le Programme de Promotion de l’Entreprenariat Agropastoral des Jeunes (PEA Jeunes) est mis en œuvre sous la tutelle conjointe du ministère de l’Agriculture et du Développement Rural (MINADER), et du Ministère de l’Elevage, des Pêches et des Industries Animales (MINEPIA) avec l’appui financier du FIDA depuis 2015. Son objectif est de soutenir le développement d’entreprises rentables gérées par les jeunes hommes et femmes, dans les filières agro pastorales porteuses, pour contribuer au développement d’une agriculture performante, lutter contre la pauvreté rurale et améliorer la sécurité alimentaire.

Ce programme dans ses objectifs s’est engagé à accompagner 3700 entreprises agricoles dont 40% dirigées par les jeunes femmes dans des bassins de production de 04 Régions d’intervention : Centre, Sud, Littoral et Nord-Ouest à travers 12 Centres d’incubation.

Cependant, le ruban pédagogique en vigueur au PEA-Jeunes ne permet pas aux apprenants non scolarisés de pouvoir suivre la formation. Or cette catégorie est non seulement la plus vulnérable, mais elle constitue une frange importante des populations et des jeunes bénéficiaires des actions de ONU - Femmes dans les zones rurales.

De plus, ONU Femmes ayant observé lors de la mise en œuvre du Projet Genre et Route, des disparités de genre qui ont un effet disproportionné sur les femmes et les filles, soumises à la précarité économique, aux pesanteurs socioculturelles et aux violences liées au genre dans les zones rurales précisément de Ntui et de Batchenga, il a été convenu avec le PEA-Jeunes de la formation des jeunes filles (majoritairement) et des garçons de sa zone d’intervention pour le compte de la 9ème Cohorte des Apprenants sur l'entreprenariat Agropastoral. Outre le critère de localisation, le PEA-Jeunes consent à accueillir dans sa sélection des jeunes de la neuvième cohorte que ce soient majoritairement des filles, mais aussi des jeunes non scolarisés.

Néanmoins, afin de faciliter leur formation, ONU Femmes s’est engagée à enrichir le ruban pédagogique du PEA-Jeunes avec des outils audiovisuels de formation agropastorale utilisés dans le cadre de la mise en œuvre du projet « Second Chance Education ».

Dans le cadre de ce même partenariat, l’intégration de certaines problématiques liées au genre dans les curricula du PEA-Jeunes a été convenue. Il sera notamment question de sensibiliser et former les publics cibles de cette cohorte sur la gestion de l’hygiène menstruelle. Et d’en faire une activité permanente des 12 Centres d’incubation. C’est dans cette perspective qu’ONU Femmes recrute 01 consultant individuel pour l’élaboration d’un manuel pratique de formation des formateurs en Gestion de l’hygiène menstruelle (GHM) et un manuel de l’apprenant.

  1. Mandat de la mission

L’objectif de cette mission sera donc l’élaboration des manuels de Formation et de sensibilisation en matière de Genre et Gestion de l’Hygiène Menstruelle, à l’usage des formateurs et des apprenants dans le cadre des formations en entreprenariat agropastorale. Il s’agira de formuler un manuel du formateur assorti d’un manuel de l’apprenant qui portera sur l’essentiel des informations contenues dans le manuel du formateur, mais dans un langage accessible même aux analphabètes.

Approche de mise œuvre

Le consultant recruté travaillera sous la supervision générale du responsable du programme Women Economic Empowerment (WEE) et le suivi technique de l’Expert Autonomisation Economique.

Le contenu de ces manuels devra refléter les engagements d’ONU – Femmes sur les enjeux autour des violences basées sur le genre, la santé de Reproduction et l’hygiène menstruelle. Plus concrètement, il s’agira de prendre en compte les aspects suivants dans le manuel :

  • Le Cadre normatif sur le genre ;
  • Les normes sociales de genre en lien avec la gestion de l’hygiène menstruelle (GHM) ;
  • Les barrières physiques, sociales, économiques et environnementales à une bonne gestion de l’hygiène menstruelle dans communautés ;
  • Droits Humains et GHM ;
  • ODD et GHM ;
  • La nécessité, le concept et les composantes de la GHM ;
  • L’impact de la non prise en compte de l’hygiène menstruelle sur les femmes et les filles ;
  • Différents types de protections hygiéniques ;
  • Inclusion et rôle des hommes dans la bonne gestion de l’hygiène menstruelle ;
  • Les piliers d’une bonne gestion de l’hygiène menstruelle.

L’approche devra aider les Jeunes Femmes du programme PEA-Jeunes ainsi que les hommes et acteurs intervenant à mieux connaitre l’hygiène menstruelle et les actions à entreprendre pour une meilleure hygiène menstruelle des filles ainsi que les enjeux y afférents afin d’impulser une réaction/dynamique allant dans le sens d’améliorer l’accès à leurs besoins en termes de protection et de droits. L’approche doit également être participative et inclusive avec des images et des études de cas pour faciliter la compréhension.

Les thématiques abordées dans le manuel seront utilisées lors de la formation des formateurs.

Planification de la mission

Le temps utile de travail pour la mission est de 20 HoJ sur une période d’un mois.

Etapes

Période

Une note d’orientation pratique pour le manuel de formation des formateurs, ressortant l’approche pédagogique à utiliser par le consultant ;

5J

Draft des manuels de formation et de l’apprenant

8 J

Présentation à un atelier de validation

2 J

Finalisation du document à la lumière des observations et des inputs de l’atelier de validation

2J

Facilitation de la formation des formateurs issus des centres d’incubation du PEA-Jeunes en utilisant le contenu du manuel

3J

[1] OUTPUT 1.1: Increased equitable and sustainable access of youth aged 15-35 to vocational training and learning opportunities relevant to the productive sector

Output; 1.1.2 More girls have access to services and information on HIV /AIDS prevention and treatment and on Menstrual Hygiene Management

Output: 1.2.1The potentials of young girls and women are enhanced to enable them to participate in development efforts in all sectors and enjoy the benefits of growth on an equal basis with men

Duties and Responsibilities

II. Fonctions et responsabilités

Sous la supervision du responsable du programme et le suivi technique de l’Expert Autonomisation Economique, le consultant (e) devra faire la revue documentaire des documents d’ONU Femmes en lien avec la thématique et analyser les besoins des populations rurales de la zone de Ntui et Batchenga afin de produire des documents ayant un contenu qui répond aux besoins des populations dans le domaine de l’hygiène menstruelle dans ces zones-là ;

Concrètement, il s’agira pour le consultant d’un travail en 05 (cinq étapes) repartis ainsi qu’il suit :

Etapes

Durée

  1. Procéder à une analyse des documents internes à ONU femmes sur les thématiques.

Cette phase sera réalisée à travers une revue documentaire et la sélection du contenu qui va être intégré dans les manuels

05 J

  1. Analyses des besoins des populations de la zone en Gestion de l’hygiène menstruelle

Au cours de cette phase, des descentes de terrain sont prévues avec des entretiens auprès de la population afin d’identifier les besoins prioritaires qui seront pris en compte dans le manuel. Ce sera l’occasion de ressortir les pratiques néfastes et spécifiques dans la zone qui seront clairement présentées et définies dans les manuels ainsi que des solutions de bonnes pratiques

05J

  1. La rédaction des manuels et l****a Consolidation

    Après cette prise en compte des besoins et la revue des documents, le consultant produira respectivement :

  • Un manuel de formateur sur GHM et un manuel d'apprenant

    Après l’intégration des contributions issues des échanges pendant la consolidation, un atelier de validation sera organisé et le document sera validé

8 J

  1. Un atelier de formation des formateurs sera organisé

Lors de cette étape, le Consultant devra former les formateurs des 12 Centres d’incubation à l’usage du manuel

2 J

III. Livrables du consultant

  1. Une note d’orientation pratique dont une sur le manuel du Formateur et une sur le manuel de l’apprenant. Celle-ci fera ressortir l’approche pédagogique à utiliser par le consultant
  2. Un manuel de formateur sur GHM et un manuel de l’apprenant
  3. Une présentation Power point de chaque manuel produit
  4. Un contenu décrivant la méthodologie pour la formation des formateurs ;
  5. Un rapport de l’atelier de formation des formateurs.

Competencies

Compétences

Valeurs fondamentales :

  • Respect de la diversité
  • Intégrité
  • Professionnalisme

Compétences fondamentales :

  • Sensibilisation et sensibilité en ce qui concerne les questions de genre
  • Responsabilisation
  • Donner l’exemple
  • Résoudre les problèmes de façon créative
  • Communication Efficace
  • Collaboration inclusive
  • Engagement des parties prenantes

Required Skills and Experience

V. Qualifications Techniques :

Education :

  • Minimum Bac+ 3 dans les sciences sociales (Genre, sciences juridiques, etc…), sciences de l’éducation, développement international ou équivalent ;

Expérience :

  • Expérience professionnelle de 05 ans, au moins, dans la pratique professionnelle ou académique du Genre ;
  • Expérience dans la prise en compte des inégalités de genre spécifiquement de l’hygiène menstruelle ;
  • Connaissances et expérience des instruments juridiques nationaux, régionaux et internationaux dans le domaine du genre ;
  • Avoir une bonne connaissance des thématiques hygiène menstruelle selon l’approche des 03 piliers ;
  • Avoir une bonne connaissance des thématiques hygiène menstruelle et droits des Femmes ;
  • Une expérience avérée dans le domaine de l’éducation des adultes (andragogie) ;
  • Avoir une compétence avérée de travail et de collaboration avec les autorités administratives et les services techniques déconcentrés de l’Etat.
  • Une expérience avérée dans l’élaboration de manuel de formation et des documents scientifiques ;
  • Une expérience de travail en équipe ;
  • Rédaction d’articles scientifiques ;
  • Expérience dans la rédaction des rapports de projets Une excellente capacité d’analyse, de rédaction, et de synthèse ;

Langues requises :

  • Une excellente maîtrise de la langue française, la connaissance de l’anglais est un atout.

VII. Dossier à soumettre

Le consultant doit joindre les documents suivants :

  • Un CV et une lettre de motivation
  • Une offre technique

VIII. Grille d’évaluation des dossiers de candidature

Critères d’éligibilité

Pondération

Minimum Bac+ 3 dans les sciences sociales en (Genre, sciences juridiques, etc…) sociales, développement international ou équivalent

Oui = 20 Non = 0

Avoir une bonne connaissance des thématiques hygiène menstruelle selon l’approche des 03 piliers /;

Avoir une bonne connaissance des thématiques hygiène menstruelle et droits des Femmes ;

Bonne = 20 Moyenne = 10 Faible = 5

Une expérience avérée dans le domaine de l’éducation des adultes (andragogie)

Bonne = 20 Moyenne = 10 Faible = 5

Une expérience de travail en équipe ;

Rédaction d’articles scientifiques

Bonne = 10 Moyenne = 5 Faible = 0

Expérience dans la rédaction des rapports de projets /Une excellente capacité d’analyse, de rédaction, et de synthèse ;

Bonne = 10 Moyenne = 5 Faible = 0

Offre technique faisant une analyse critique des termes de référence et présentant de façon détaillée l’approche méthodologique pour la réalisation de la mission

Bonne = 20 Moyenne = 10 Faible = 5

IV. Chronogramme de la Mission

La mission démarrera dès la notification du contrat et selon le calendrier ci-dessous :

Etapes

Période

Une note d’orientation pratique pour le manuel de formation, ce manuel ressortira l’approche pédagogique à utiliser par le consultant ;

Draft de manuel de formation

Présentation à un atelier de validation

Finalisation du document à la lumière des observations et des inputs de l’atelier de validation ;

Facilitation de la formation des formateurs issus des centres d’incubation du PEA-Jeunes en utilisant le contenu du manuel

Modalités de paiement

Le/La Consultant(e) sera payé(e) Conformément à la grille des consultants du SNU au Cameroun, en fonction des compétences et expériences professionnelles avérées. Le paiement des émoluments du/de la consultant(e) se fera en quatre tranches et de la manière suivante :

  1. Vingt pour cent (20%) après la remise et approbation de la note d’orientation pratique dont une sur le manuel du Formateur et une sur le manuel de l’apprenant. Celle-ci fera ressortir l’approche pédagogique à utiliser par le consultant ;
  2. Vingt pour cent (20%) après la remise et approbation du manuel de formateur sur GHM et un manuel de l’apprenant ;
  3. Trente pour cent (30%) après la remise et approbation de la présentation Power point de chaque manuel produit et du contenu décrivant la méthodologie pour la formation des formateurs ;
  4. Trente pour cent (30%) après la remise et approbation du rapport final incluant le rapport de l’atelier de formation des formateurs.
Added 1 month ago - Updated 1 month ago - Source: jobs.undp.org