New Consultancy Recruitment & Non-Staff Workflow

This opening expired 3 months ago.

UNICEF - United Nations Children's Fund

Open positions at UNICEF
Logo of UNICEF

Application deadline 3 months ago: Tuesday 25 May 2021 at 07:40 UTC

Open application form

Contract

This is a Consultancy contract. More about Consultancy contracts.

UNICEF works in some of the world’s toughest places, to reach the world’s most disadvantaged children. To save their lives. To defend their rights. To help them fulfill their potential.

Across 190 countries and territories, we work for every child, everywhere, every day, to build a better world for everyone.

And we never give up.

For every child, we need a WASH Consultant

Recrutement d'un(e) consultant(e) eau hygiène assainissement contribuera à la mise en œuvre des interventions Eau hygiène assainissement du plan de travail annuelle 2021 principalement le suivi supervision des ouvrages EHA, l’appui technique à la mise en œuvre des interventions communautaires d’assainissement

TERMES DE REFERENCE

Purpose of assignment:

Au Bénin, l’accès à l’eau l’hygiène et l’assainissement sont reconnus comme une priorité pour le gouvernement. Ainsi d’énormes efforts sont consentis pour améliorer et faire valoir le droit à l’eau et à des latrines adéquates à toute la population. Selon l’EDSB-V 2017-2018, 71% de la population consomme de l’eau provenant d’une source améliorée.

Si des progrès ont été faits en matière d’accès à l’eau potable, les avancés dans le domaine de l'assainissement de base ont été peu importantes et le taux de défécation à l’air libre reste élevé à 54% (EDSB-V 2017-2018). Selon les données, de la Direction en charge de l’assainissement de base, des progrès ont été faits dans la réduction du pourcentage de la population pratiquant encore la défécation en plein air passant de 54% En 2018 à 47 % en 2020. Néanmoins, le Bénin reste l’un des pays avec un taux de défécation en plein air le plus élevé parmi les pays d'Afrique de l'Ouest et d'Afrique centrale.

L’accès à l’eau, à des latrines et aux dispositifs de lavage des mains pour les élèves et les patients reste une urgence surtout pour les filles/femmes, les personnes vivant avec un handicap, les enfants vivant dans le milieu rural en vue de préserver leur intimité de façon sécurisée. Il y a toujours des milliers d’enfants qui naissent dans un environnement insalubre à cause du manque d’eau dans les salles d’accouchement, ce qui affecte leur chance de survie.

Sur le plan national seulement 18,4% des ménages ont un dispositif de lavage des mains (endroit avec l’eau, savon ou autres produits nettoyant). Le lavage des mains au savon aux moments clés n’est pas encore une pratique courante sur les 55% des ménages dans lequel un endroit pour se laver les mains a été observé, plus de la moitié soit 57% ne disposait pas d’eau ni de savon ni d’autre type de détergent (EDSB-V 2017-2018). Des inégalités d'accès aux services EHA ont été observées entre le rural, l’urbain et selon les niveaux de pauvreté. Les populations sont exposées à des risques d’inondations, d’épidémie de choléra, de fièvre hémorragique lassa de façon récurrente.

Par ailleurs le Bénin à l’instar des autres pays du monde et de la sous-région ouest africaine fait face depuis le mois de Mars 2020 à la pandémie COVID-19, cela nécessite des efforts plus accrus du programme WASH pour analyser la situation et répondre aux besoins des acteurs et des communautés particulièrement pour la prévention et le contrôle de l’infection, le respect des mesures barrières.

Reconnaissant que l’accès à l’eau potable, l’utilisation des latrines, un assainissement adéquat, une bonne hygiène et une meilleure gestion des eaux usées et excreta, sont des éléments essentiels à la santé, la survie, la croissance et l’épanouissement de l’enfant, par ces temps de COVID-19, l’UNICEF Benin à travers son nouveau Programme de Coopération 2019-2023 avec le Gouvernement de la République du Benin a mis l’accent sur l’amélioration de l’accès à l’EHA comme sous composante du programme survie. Le programme contribuera à la réalisation des droits des enfants et des priorités nationales en matière d’accès aux services de santé y inclus l’eau, l’hygiène et l’assainissement.

L’UNICEF à travers le programme survie et épanouissement de l’enfant, travaille conjointement avec le gouvernement du Benin, les organisations de la société civile, le secteur privé, les agences des Nations Unies et les partenaires au développement pour réduire d’ici 2023 la proportion des populations déféquant à l’air libre de 55% à 31 %. Pour y arriver l’UNICEF met en œuvre l’approche d’assainissement total piloté par les communautés (ATPC), la promotion des pratiques d’hygiène telles que le traitement de l’eau à domicile. Ces interventions sont mises en œuvre conjointement avec celles de nutrition à base communautaire afin de contribuer plus efficacement à la réduction du retard de croissance.

En ce qui concerne le niveau institutionnel, l’UNICEF appuie l’accroissement de la disponibilité en eau et assainissement à travers la fourniture de service eau, et d’infrastructures d’assainissement dans les écoles et les centres de santé qui en sont dépourvues. Le renforcement des capacités de résilience des communautés et des communes des zones vulnérables et la mise en place d’un mécanisme de prévention, de préparation et de réponse aux urgences telles que la COVID-19 sont également des priorités inscrites dans le plan de travail de 2021, et le programme 2019-2023. L’appui à la mise en place d’un environnement politique EHA favorable à tous les niveaux devra être effective. Un focus géographique est fait sur 23 communes de la région de Zou, Alibori et Borgou, et une portée nationale en termes de plaidoyer, d'appui aux politiques et stratégies.

Dans le plan de travail 2021, le programme survie travaille pour que 120,000 nouvelles personnes abandonnent la défécation à l’air libre, 100 établissements scolaires et 90 centres de santé disposent d’installations sanitaires séparées pour les filles et les garçons, et des ouvrages d’eau, pour que 100% des populations en situation d’urgence ait accès à un service de qualité pour ne citer que ces résultats. Aussi, le programme Survie compte mener à partir de cette année 2021, des interventions eau, hygiène et assainissement dans le département de l’ATACORA dans le cadre du renforcement de la résilience des communes de Matéri, Tanguiéta et Natitingou. Ces interventions porteront sur la mise en œuvre de l’ATPC, le marketing de l’assainissement, l’employabilité/autonomisation des jeunes garçons et filles dans le volet assainissement, la réhabilitation des points d’eau et latrines dans les écoles et l’appui à l’élaboration des plans de contingence des 3 communes avec l’ANPC. Ces interventions vont également se poursuivre au cours de l’année 2022 en lien avec le programme pays de 2019-2023.

Pour l’atteinte des résultats de ce programme, un suivi et une supervision de proximité des interventions sur le terrain s’avère nécessaire. Ainsi, le programme SURVIE se propose de recruter un(e) consultant(e) national pour une durée de 8 mois en vue de renforcer la planification, la mise en œuvre, le suivi et l’évaluation des activités entrant dans le cadre des interventions communautaires d’assainissement, des constructions d’ouvrages d’eau et d’assainissement ; de prévention/réponse au situation d’urgence, y compris le COVID-19, de changements climatiques /environnement et l’ utilisation des ressources par les partenaires de mises en œuvre.

Objectif général de la consultation

L'objectif principal est d’appuyer le processus de planification, de mise en œuvre et de suivi de toutes les constructions d’ouvrages afin d’assurer le contrôle qualité cela en lien avec les prescriptions techniques et les cahiers de charge des entreprises recrutées, ainsi qu’un appui technique à la mise en œuvre des interventions communautaire d’eau et d’assainissement, de prévention, de réponse au situation d’urgence, y compris le COVID-19, des interventions en lien avec les questions de changements climatiques et de protection de l’environnement .

Objectifs spécifiques

- Contribuer à la planification, la mise en œuvre, le suivi des interventions communautaires d’assainissement, de constructions des ouvrages

- Apporter un appui technique dans tout le processus devant aboutir à la construction des ouvrages eau et assainissement ;

- Orienter les partenaires de mise en œuvre à tous les niveaux pour une mise en œuvre de qualité des interventions dans le respect des procédures ;

- Contribuer à l’analyse des problèmes/goulots d’étranglement en collaboration avec les acteurs et proposer des mesures correctives permettant d'accélérer et d’améliorer la mise en œuvre du programme ;

- Appuyer la mise en œuvre des projets d’assainissement communautaires ;

- Appuyer le renforcement de capacité des acteurs de mise en œuvre à tous les niveaux ;

-Appuyer la mise en œuvre des interventions de prévention, de réponse aux situations d’urgence, y compris le COVID-19,

-Analyser et faciliter la collaboration avec les Ministère et direction clés autour des interventions liées aux changements climatiques et de protection de l’environnement.

Rôles et responsabilités

En termes de planification, suivi des constructions eau, hygiène et assainissement, le consultant aura pour tâche de :

  • Analyser les besoins en construction de latrines et de facilité eau dans les départements ciblés
  • Apporter un appui technique à l’évaluation de la situation des ouvrages eaux et des latrines dans les écoles, les centres de la petite enfance, et dans les centres de santé
  • Assurer la validation des sites devant bénéficier des constructions
  • Participer à l’élaboration des termes de référence pour les appels d’offres
  • Participer à l’analyse des offres
  • Assurer le suivi de l’établissement des contrats de construction et ou de contrôle, organiser les réunions de chantier régulier avec la participation de toutes les parties prenantes, suivre les niveaux d’avancement et de paiement
  • Participer à la réception des ouvrages,
  • Appuyer la mise en place et le renforcement des capacités des comité de gestion et d’hygiène
  • Développer des briefings note et /ou des histoires de vie réguliers, notamment un partage d’expériences des bénéficiaires aux services WASH et l’impact ou changement apporté dans leur situation et vie grâce à ce service.
  • Effectuer des sondages d’opinion (auprès des ayant droit) afin de suivre et d'évaluer la qualité de la mise en œuvre des activités et des services offerts,
  • Analyser les actions en cours au niveau des Ministères et direction clés autour des interventions liées aux changements climatiques et de protection de l’environnement

- En termes d’appui à la mise en œuvre des interventions d’assainissement communautaire, le consultant aura pour tâches de :

  • Fournir un appui technique aux communes et ONG dans la mise en œuvre de l’approche d’assainissement total piloté par la communauté, le marketing de l’assainissement et la consolidation des localité FDAL
  • Contribuer au renforcement des capacités des points focaux et cadre techniques des communes,
  • Participer aux visites programmatiques des ONG de mise en œuvre, communes et fournir un appui conseil pour le respect des normes et procédures de l’UNICEF
  • Contribuer au suivi et à l’analyse des performances des ONG, des communes de mise en œuvre de l’ATPC, et des CDC/HAB
  • Participer aux rencontres et aux cadres de coordination existants (cadre de concertation communal, revue mensuelle de la zone sanitaire, réunion bilan au niveau communautaire) afin d’assurer la prise en compte des préoccupations des projets assainissement dans les décisions prises,

-Dans le cadre d’appui au programme et la réponse aux urgences

  • Participer aux revues sectorielles du programme
  • Apporter un appui technique aux réunions du groupe sectoriel WASH urgence et à la réponse WASH COVID-19
  • Suivre la dotation en intrant WASH COVID-19 des centres de santé, leur utilisation, et appui pour la remontée des données, le renseignement des indicateurs clés
  • Suivre la mise en œuvre des activités de résilience et de délivrance de service WASH dans les communes frontalières avec le Burkina Faso notamment dans les communes de Matéri, Tanguiéta et Natitingou.
  • Appuyer la mise en œuvre de l’approche WASH fit dans les centres de santé
  • Appuyer l’analyse et la collaboration avec le ministère de l’environnement et du cadre de vie sur les questions de changements climatiques et de protection de l’environnement.

PROFIL

  • Etre titulaire d’un diplôme universitaire (minimum Bac + 5ans) d’ingénieur en génie civil ou en génie sanitaire ou tout autre diplôme équivalent,
  • Avoir une connaissance en communication pour le changement de comportement, ou dans un autre domaine spécialisé lié à l’EHA est requis,
  • Avoir au moins quatre années d'expérience professionnelle dans la mise en œuvre de programmes liés à l’eau hygiène et assainissement,
  • Avoir une bonne expérience dans le domaine de construction des ouvrages hydrauliques et d’assainissement est souhaitable,
  • Avoir une aptitude à travailler en équipe et être flexible,
  • Avoir d’excellentes qualités relationnelles, une expérience de travail avec les partenaires du gouvernement, les entreprises privés, les ONG et de bonnes capacités de travailler dans un environnement multiculturel,
  • Maîtriser l’outil informatique (Word, Excel, Powerpoint).

CRITERES DE SELECTION

Les candidats intéressés soumettront une offre technique et une offre financière. L’offre technique inclura les documents justifiant de la qualification du consultant et des expériences préalables requises. Elle comprendra également une proposition de méthodologie incluant la compréhension des termes de références et un chronogramme indicatif de réalisation de la mission. L’offre financière devra être détaillée, exprimée en francs CFA et valable 90 jours à compter de la date de soumission. Ces deux propositions serviront de base pour la sélection du consultant suivant les modalités ci-dessous décrites.

UNICEF se réserve le droit de ne pas donner de suite au présent avis d’appel à candidatures.

Toute personne intéressée disposant des compétences requises soumettra son dossier de candidature comprenant les pièces suivantes : une offre technique et une offre financière.

L’offre technique comprendra :

• Une analyse des TDR indiquant la compréhension de la mission et éventuellement des suggestions jugées pertinentes

• Une proposition de méthodologie détaillée

• Un chronogramme indiquant la planification complète de la mission, un chronogramme de soumission de produits attendus

• Le CV détaillé ressortant clairement les qualifications et expertise requises

•Une lettre de motivation

• Les copies des diplômes, attestations et recommandations

L’offre financière comprendra :

• Les honoraires du Consultant

• Les frais de communication

• Frais de mission sur le terrain (les frais de voyage pour rencontrer des partenaires dans Cotonou sont à la charge du consultant. L’UNICEF se chargera des voyages hors du département de Cotonou)

Les réunions techniques et ateliers seront organisés par l’Unicef suivant les règles en vigueur

Evaluation technique :

Lettre de Motivation et compréhension des TDR = 10 points

Méthodologie et chronogramme = 20 points

Profil des Consultant(e)s/CV /Copie des diplômes formulaire P11, RIB, lettres de recommandations= 30 points

Expérience et Références techniques pertinentes/attestations de travail/lettre de recommandations/attestation de bonne fin d’exécution =15 points

Soit un Total de 75 points

Seront déclarées techniquement valables et retenues pour la phase suivante de l’évaluation, les offres techniques ayant recueilli une note d’au moins 50 points/75 à l’évaluation technique

Evaluation financière :

Seront ouvertes les offres financières des candidats ayant obtenu au moins 50 points/75 à l’évaluation technique. Chaque offre financière recevra une note sur 25. A l’offre financière du moins-disant sera attribuée la note de 25 points. Les notes financières respectives des autres soumissionnaires seront calculées comme suit : 25*montant de l’offre du moins-disant/montant de l’offre financière du soumissionnaire évalué. Ceci permettra d’attribuer à chacun des soumissionnaires ayant franchi l’évaluation technique une note d’évaluation financière.

Evaluation finale

L’évaluation finale sera basée sur les principes de la règle suivant le consultants recrutement procédure/Policy qui est le « best value for money » et l’offre techniquement la mieux qualifiée et le moins disant au niveau prix.

Le candidat ayant obtenu la meilleure note totale (note de l’offre technique + note de l’offre financière telles que décrites plus haut) sera retenu pour la mission.

L’offre financière sera analysée et éventuellement négociée avec le soumissionnaire dans les limites budgétaires disponibles.

NB : Note totale = Note Offre technique + Note Offre financière. La note totale maximale est égale à 100.

For every Child, you demonstrate…

UNICEF's values of Care, Respect, Integrity, Trust, and Accountability (CRITA) and core competencies in Communication, Working with People and Drive for Results.

To view our competency framework, please visit here.

Click here to learn more about UNICEF’s values and competencies.

UNICEF is committed to diversity and inclusion within its workforce, and encourages all candidates, irrespective of gender, nationality, religious and ethnic backgrounds, including persons living with disabilities, to apply to become a part of the organization.

UNICEF has a zero-tolerance policy on conduct that is incompatible with the aims and objectives of the United Nations and UNICEF, including sexual exploitation and abuse, sexual harassment, abuse of authority and discrimination. UNICEF also adheres to strict child safeguarding principles. All selected candidates will be expected to adhere to these standards and principles and will therefore undergo rigorous reference and background checks. Background checks will include the verification of academic credential(s) and employment history. Selected candidates may be required to provide additional information to conduct a background check.

Remarks

Only shortlisted candidates will be contacted and advance to the next stage of the selection process.

Individuals engaged under a consultancy or individual contract will not be considered “staff members” under the Staff Regulations and Rules of the United Nations and UNICEF’s policies and procedures, and will not be entitled to benefits provided therein (such as leave entitlements and medical insurance coverage). Their conditions of service will be governed by their contract and the General Conditions of Contracts for the Services of Consultants and Individual Contractors. Consultants and individual contractors are responsible for determining their tax liabilities and for the payment of any taxes and/or duties, in accordance with local or other applicable laws.

Added 4 months ago - Updated 3 months ago - Source: unicef.org