Consultant National en appui à la mise en oeuvre de la 3e phase de la campagne de vaccination contre leTétanos Maternel et Néonatal (TMN) - NOC

This opening expired 2 years ago.

UNICEF - United Nations Children's Fund

Open positions at UNICEF
Logo of UNICEF

Application deadline 2 years ago: Tuesday 29 Sep 2020 at 23:55 UTC

Open application form

Contract

This is a Consultancy contract. More about Consultancy contracts.

UNICEF works in some of the world’s toughest places, to reach the world’s most disadvantaged children. To save their lives. To defend their rights. To help them fulfill their potential.

Across 190 countries and territories, we work for every child, everywhere, every day, to build a better world for everyone.

And we never give up.

For every child,

L’initiative d’élimination du tétanos maternel et néonatal lancée par l’Assemblée mondiale de la santé en 1999, a

connu l’engagement des Gouvernements des pays qui n’avaient pas encore jusque-là éliminé la maladie et en

particulier ceux des pays africains. La Guinée, à l’instar des autres pays a adhéré à l’objectif d’élimination du tétanos

maternel et néonatal. En 2003, un plan d’élimination du tétanos maternel et néonatal a été elaboré et mis en oeuvre

en utilisant l’algorithme recommandé par OMS/UNICEF. À l’échéance 2005, la classification conjointe faite par

l’UNFPA, l’OMS et l’UNICEF a placé la Guinée parmi les 30 pays, qui ont raté la déclaration de l’Elimination du Tétanos

Maternel et Néonatal (ETMN). Face à la ré-surgescence des cas de TMN en 2011, le pays a soumis un nouveau plan

d’élimination. C’est ainsi qu’en 2012, des campagnes de vaccination contre le TMN ont été organisées dans 15 districts

sanitaires à risque. En 2013, le pays a postulé pour la pré-validation de l’élimination du TMN et à cet effet, une mission

y a été conduite. Les constats de cette mission ont montré qu’aucun district n’était au-dessus du seuil d’élimination

(moins d’un cas pour 1000 naissances vivantes). Le groupe d’évaluation a fait des recommandations dont la mise en

oeuvre devrait permettre à la Guinée non seulement d’améliorer les performances des différents programmes

impliquées dans l’élimination du TMN, mais aussi d’être prêt pour l’évaluation finale. C’est ainsi qu’un plan de mise

en oeuvre des AVS correctrices a été élaboré et mis en oeuvre. Selon le rapport de la surveillance épidemiologique, en

moyenne une centaine de cas sont notifiés chaque année.

L'analyse des risques effectuée en août 2018 a montré que 38 districts du pays sont classés à différents niveaux de

risque (12 à faible risque, 23 à moyen risque et 3 à haut risque). Pour faire face à cette situation, le pays a élaboré en

2018, un nouveau plan d’élimination dans le but de réduire l’incidence du TNN à moins de 1 cas/1000 NV dans chaque

district en référence aux objectifs de la GVAP 2011-2020. Ce plan intègre à la fois (i) la vaccination supplémentaire des

femmes en âge de procréer en trois passages.; (ii) l’amélioration de la couverture d’accouchements assistés et soins

adéquats du cordon ombilical à au moins 80%; (iii) l’atteinte d’au moins une CV de 80 % avec deux doses ou plus du

vaccins contre le tétanos chez la femme enceinte en utilisant l’opportunité des CPN ; (iv) l’amélioration de l’accès aux

services de vaccination avec une couverture en DTC3 d’au moins 90% ; et (v) le renforcement de la surveillance des

cas de TNN suivi des ripostes autour des cas.

Les deux passages des activites de vaccination suppelemntaire ont été orgnanisés en 2019 et en 2020. Le 1e passage

a été conduit du 29 Janvier au 03 Février 2019 dans 38 districts du pays et le 2e passage du 5 au 10 mars 2020 dans les

23 districts du pays à risque moyen. L’objectif de ces campagnes était d’administrer à 80 % des filles/femmes en âge

de procréer, la 1e et 2e dose de vaccination supplémentaire contre le TMN avec le Td (anatoxine tétanique associé à

l’anatoxine diphteriae) . Le 3e passage sera programmé en fonction de l’analyse du risque en cours. L’évaluation pour

la prévalidation de l’élimination du tétanos maternel et néonatal est envisagée avant la fin 2020.

Pour permettre au pays d’être au rendez-vous des prochaines étapes, à savoir, le déroulement du 3e passage et la mise

en peuvre des étapes de prévalidation, le Ministère de la Santé avec le soutien de l’UNICEF se propose de recruter un

consultant national au niveau NoC pour appuyer la préparation et la mise en oeuvre du troisieme passage de la

campagne de vaccination contre le tétanos maternel et néonatal en Guinée.

How can you make a difference?

L’objectif global de la mission est d’appuyer la mise en oeuvre de la campagne TMN en Guinée et le processus de pre

validation du TMN.

De façon spécifique, il s’agira de :

 Travailler avec les 8 DRS, le PEV, la Direction nationale de la santé familiale et Nutrition (DNSFN), el SNIS et les

points focaux des autres secteurs d’appui au Programme Elargi de Vaccination pour s’assurer que des

documents techniques et un chronogramme cohérent des activités de toutes les étapes sont élaboréss,

exécutés et suivi régulièrement (par semaine) ;

 Appuyer le programme (PEV) à la mise en place des comités mulltisectoriels à tous les niveaux ;

 Appuyer la conduite des AVS de qualité dans les DS ciblés et un soutien au PEV systématique ;

 Participer à la programmation, la mise en oeuvre et le suivi/supervision des différentes étapes de la

campagne et du processus de prévaldiation et en dresser des rapports détaillés identifiant clairement les

problèmes rencontrés et les solutions mises en oeuvre ;

 Documenter tout le processus en décrivant les résultats obtenus, les difficultés rencontrées, les risques

potentiels et les recommandations sur la mise en oeuvre des stratégies de la campagne au niveau opérationnel.

 Appuyer le processus de prévaldiation ;

 Appuyer la surveillance des TMN ainsi que les actvités de riposte dans les DS cibles.

Resultats attendus:

 Des documents techniques et un chronogramme par niveau des prochaines étapes de la campagne est disponible et suivi

 L’outil d’évaluation des préparatifs est renseigné et les actions correctrices sont identifiées et mises en oeuvre

La programmation et la coordination des activités de la campagne au niveau de la région/DPS sont assurées

 La planification et l’organisation des sessions de formation des acteurs impliqués sont assurées ;

 L’analyse, la validation et la transmission à temps des données sont assurées pendant et le rapport final de la campagne au niveau de

chaque région est élaboré.

 Le rapport final du troisième tour de la campagne TMN est élaboré après chaque étape de la campagne.

Méthodologie et Approche Technique :

Pour la réalisation de son travail, le/la consultant(e) aura à sa disposition toute la documentation relative à

l’élimination du tétanos notamment les différents rapports d’évaluation, les données administratives.

Il travaillera en collaboration étroite avec le Ministère de la Santé notamment le programme Elargi de vaccination

(PEV), le Programme de la Santé de la Reproduction et le Service de Surveillance Epidémiologique. Il rédigera un

rapport narratif mensuel faisant le point des activités réalisées et des résultats obtenus.

Il sera basé au PEV et travaillera sous la supervision directe du chef de section immunisation du PEV avec l’appui de la

spécialiste immunisation en coordination avec le chef de la section CSD de l’UNICEF. Son rapport de progrès sera

évalué par la Coordination nationale du PEV avec l’appui de l’UNICEF.

Chronogramme détaillé

 Appui à la préparation du troisième passage de la campagne : deux mois ;

 Appui à la conduite du troisième passage de la campagne : 1 mois ;

 Appui à l’évaluation pour la pré-validation de l’élimination du tétanos maternel et néonatal : deux mois et 23 jours

 Préparation et soumission du rapport final : 7 jours.

Conditions de travail

Le/La consultant(e) sera basé(e) à Conakry dans les locaux du Programme Elargi de Vaccination et devra avoir son ordinateur personnel et son moyen de locomotion. Le consultant devra avoir son assurance santé personnel valable tout au long de la période de consultance. Le consultant devra respecter les consignes de sécurité du système des nations unies lors de son déplacement. Le consultant aura également droit à une indemnité journalière de subsistance pour chaque jour passer en dehors de Conakry pour des missions sur le terrain conformément au barème de DSA fixé par les Nations Unies pour les partenaires.

En cas de déplacement à l’intérieur du Pays, la prise en charge de ses missions sera assurée par l’UNICEF conformément aux règlements et procédures de voyage en vigueur et en accord avec la coordination nationale du PEV.

To qualify as an advocate for every child you will have…

Qualifications et Connaissances :

 Avoir un diplôme universitaire avancé dans le domaine de la santé, de préférence avec une spécialisation en

santé publique ;

 Avoir une parfaite connaissance du système de santé de la Guinée ;

 Avoir une grande capacité de d’analyse, de conception, de synthèse et de rédaction ;

 Avoir au minimum 5 ans d’expérience progressive dans la Planification et la mise en oeuvre des interventions

sanitaires en général et plus spécifiquement de la Survie de l’Enfant et le PEV ;

 Expérience dans la mise en oeuvre, le monitorage des activités de vaccination ;

 Expérience dans la gestion, le suivi et l’évaluation des activités de vaccinations ;

 Avoir une bonne aptitude en communication orale et écrite ;

 Avoir une bonne connaissance du français lu, parlé et écrit et de bonnes notions de l’anglais

Les candidatures féminines sont vivement encouragées.

For every Child, you demonstrate…

UNICEF's values of Care, Respect, Integrity, Trust, and Accountability (CRITA) and core competencies in Communication, Working with People and Drive for Results.

View our competency framework at

http://www.unicef.org/about/employ/files/UNICEF_Competencies.pdf

UNICEF is committed to diversity and inclusion within its workforce, and encourages all candidates, irrespective of gender, nationality, religious and ethnic backgrounds, including persons living with disabilities, to apply to become a part of the organization.

UNICEF has a zero-tolerance policy on conduct that is incompatible with the aims and objectives of the United Nations and UNICEF, including sexual exploitation and abuse, sexual harassment, abuse of authority and discrimination. UNICEF also adheres to strict child safeguarding principles. All selected candidates will be expected to adhere to these standards and principles and will therefore undergo rigorous reference and background checks. Background checks will include the verification of academic credential(s) and employment history. Selected candidates may be required to provide additional information to conduct a background check.

Remarks:

Mobility is a condition of international professional employment with UNICEF and an underlying premise of the international civil service.

Only shortlisted candidates will be contacted and advance to the next stage of the selection process.

Individuals engaged under a consultancy or individual contract will not be considered “staff members” under the Staff Regulations and Rules of the United Nations and UNICEF’s policies and procedures, and will not be entitled to benefits provided therein (such as leave entitlements and medical insurance coverage). Their conditions of service will be governed by their contract and the General Conditions of Contracts for the Services of Consultants and Individual Contractors. Consultants and individual contractors are responsible for determining their tax liabilities and for the payment of any taxes and/or duties, in accordance with local or other applicable laws.

Added 2 years ago - Updated 11 months ago - Source: unicef.org