Consultant(e) National(e) Appui à l’introduction du vaccin contre la COVID-19 au Burkina Faso (Communication sur les risques et engagement communautaire), Burkina Faso

This opening expired 2 months ago.

UNICEF - United Nations Children's Fund

Open positions at UNICEF
Logo of UNICEF
Open application form

Application deadline 2 months ago: Thursday 1 Apr 2021

Contract

This is a Consultancy contract. More about Consultancy contracts.

RECRUTEMENT – D’UN CONSULTANT NATIONAL PEV (SSA)

Unicef Burkina Faso recrute un(e) consultant(e) national(e) C4D pour apporter un appui à l’introduction du vaccin contre la COVID-19 dans le pays (Communication sur les risques et engagement communautaire).

Le consultant C4D travaillera sous la supervision hiérarchique du chef de la C4D et la coordination du C4D Officer

en charge des questions de vaccination et des épidémies. Le consultant sera basé à Ouagadougou avec des missions

fréquentes sur le terrain.

Le but de la consultation est de renforcer la communication sur les risques et l’engagement Communautaire en vue de faciliter l’introduction et l’acceptation du vaccin contre le COVID-19 au Burkina Faso.

Il s’agit pour le consultant de contribuer et apporter un appui technique au Ministère de la Sante dans la mise en oeuvre de toutes les opérations de communication et de mobilisation sociale en appui au processus d’introduction du vaccin contre la COVID-19 et la promotion des mesures barrières au renforcement de la vaccination de routine.

De manière spécifique il s’agira :

• De suivre l’étude des perceptions de la population Burkinabé sur la vaccination contre la COVID 19 ;

• D’analyser les performances du programme et de la communication en faveur de la vaccination contre la

COVID-19 et proposer des mesures correctrices pour atteindre pleinement les objectives de communication

au niveau national et décentralisé ;

• De faciliter techniquement le processus de révision des plans de communication au niveau national et

régional avec un focus sur les stratégies spécifiques aux populations spéciales et la population cible de la

vaccination ;

• De favoriser l’information des populations sur l’importance de la vaccination et de la nécessité de se faire

vacciner contre la COVID-19 ;

• De superviser les activités de communication visant le changement de comportements dans la cadre du

processus d’introduction du vaccin contre la COVID-19, de la promotion des mesures barrières et du

renforcement de la vaccination de routine ;

• D’appuyer la mise en oeuvre du plan de communication, le suivi-évaluation et le rapportage des interventions

de communication dans le cadre du processus d’introduction du vaccin contre la COVID-19, de la promotion

des mesures barrières en vue de rompre la chaine de transmission.

• D’appuyer la DPV dans la mise en oeuvre de ses activités de communication sur la vaccination.

2. Profil du consultant : qualifications et connaissances

Le (la) Consultant (e) doit remplir les critères ci-dessous :

  • Être titulaire d’un diplôme universitaire de niveau minimal Bac +4 en communication, médecine, santé publique ou sciences sociales (sociologie, anthropologie, psychologie, santé, éducation) avec une bonne connaissance du secteur de la vaccination.

  • Justifier d’une expérience pertinente dans le domaine de la vaccination avec une participation confirmée dans la préparation et la mise en oeuvre d’introduction de nouveau vaccin et de campagne de vaccination de masse.

  • Justifier d’une expérience pratique d’au moins 03 ans dans les domaines de la communication pour le développement, la communication pour le changement social et de comportement ou la mobilisation sociale et l’engagement communautaire,

  • Justifier d’une expérience de la mise en oeuvre des activités de communication en faveur de la vaccination de routine, les campagnes de vaccination ou le contexte d’urgence serait un atout.

  • Avoir une expérience avérée dans l’analyse, la négociation sociale et du plaidoyer à l’endroit des leaders communautaires.

  • La maîtrise du français est exigée et la connaissance des langues locales serait un atout.

  • Une expérience de travail avec les institutions paraétatiques, les organisations non gouvernementales ou internationales sera un atout majeur.

3. Conditions de travail

• Le Consultant National travaillera en étroite collaboration avec l’équipe C4D et Sante de l’UNICEF pour apporter l’appui nécessaire a la Direction de la Prevention par la Vaccination.

• Durant la période du contrat, le (la) Consultant (e) sera assujetti aux dispositions en vigueur à l’UNICEF relatives à la sécurité, au respect des règles, normes et procédures régissant le personnel des Nations Unies et l’UNICEF en particulier celles relatives au Covid-19.

• Le consultant doit disposer de son propre espace de travail à l'extérieur du bureau. Il utilisera les ressources informatiques et logistiques fournies par le bureau de l'UNICEF.

• Les appels téléphoniques personnels seront intégralement à la charge du Consultant;

• Le (la) Consultant (e) sera payé sur la base des honoraires convenus dans l’offre financière acceptée par l’UNICEF et le consultant.

4. Durée

• La durée de contrat est estimée à 6 mois.

5. Supervision et rapportage

  • Le consultant travaillera en étroite collaboration avec l’équipe C4D et Sante de l’UNICEF pour apporter l’appui nécessaire a la Direction de la Prevention par la Vaccination. Le consultant soumettra à l’équipe C4D de l’UNICEF avec copie à la santé des rapports hebdomadaires sur le progrès des activités ainsi qu’a la partie Gouvernementale (DPV).

  • Sur le terrain, le consultant travaillera en étroite collaboration avec les partenaires qui interviennent dans le processus d’introduction du vaccin contre la COVID-19, de la promotion des mesures barrières et du renforcement de la vaccination de routine. A cet effet, il est prévu des missions à l’intérieur du pays pour le suivi de la mise en oeuvre des activités de CREC sur la vaccination contre le COVID-19.

  • Le consultant soumettra en version électronique un rapport mensuel d’activités à l’équipe C4D et santé. Le consultant soumettra aussi aux superviseurs et à l’équipe des rapports spécifiques concernant les formations, les investigations, les minutes des rencontres nationales et de plaidoyer.

6. Autres formalités administratives :

Le (la) consultant (e) devra fournir avant signature du contrat les documents suivants :

• Le formulaire « Health Statement » dûment rempli et visé;

• Le formulaire « Good Standing » dûment rempli et visé;

• Le formulaire de désignation des bénéficiaires pour l’assurance MAIP;

• La preuve d’assurance maladie pour la période de la consultation;

• Le formulaire « Vendor » dûment rempli et signé;

• Le Relevé d’Identité bancaire;

• La copie du passeport ou de la pièce d’identité;

• La copie du certificat de formation en ligne « Bsafe »;

• La copie du certificat de formation en ligne « Ethics and Integrity at UNICEF »;

• La copie du certificat de formation en ligne Prevention of Sexual Harassment and Abuse of Authority

• La copie du certificat de formation en ligne « Prevention of Sexual Exploitation and Abuse ».

• Un (01) document de mise à disposition/autorisation pour cette consultance délivrée par son employeur pour tout fonctionnaire du secteur public.

7. Modalités de soumission (dossier de candidature)

Les candidats intéressés feront une offre technique et une offre financière.

L’offre technique inclura les documents justifiant de la qualification du consultant et des expériences préalables, y compris le CV. Elle comprendra également une proposition de méthodologie incluant la compréhension des termes de références.

Le consultant soumettra une offre financière pour ses honoraires et frais de communication (téléphone/internet) pour cette consultation ; les per diem pour les missions sur le terrain étant à la charge de l’UNICEF. L’offre financière devra être détaillée, exprimée en FCFA.

Ces deux propositions serviront de base pour la sélection du consultant.

L'UNICEF s'engage à promouvoir la diversité et l'inclusion au sein de son personnel et encourage tous les candidats, quels que soient leur sexe, leur nationalité, leur religion et leur origine ethnique, y compris les personnes handicapées, à poser leur candidature pour faire partie de l'organisation.

L'UNICEF a une politique de tolérance zéro en matière d'exploitation et d'abus sexuels, et de tout type de harcèlement, y compris le harcèlement sexuel, et de discrimination.

Tous les candidats sélectionnés feront donc l'objet d'une vérification rigoureuse de leurs références et de leurs antécédents.

Les personnes engagées dans le cadre d’un contrat de consultant ne seront pas considérées comme des « membres du personnel » en vertu du Règlement et des Règles du personnel des Nations Unies et des politiques et procédures de l’UNICEF, et n’auront pas droit aux prestations qui y sont versées (comme les droits au congé et la couverture d’assurance médicale). Leurs conditions de service seront régies par leur contrat et les conditions générales des contrats pour les services des consultants et des entrepreneurs individuels. Les consultants individuels sont responsables de déterminer leurs obligations fiscales et le paiement de toute taxe et/ou taxe, conformément aux lois locales ou autres lois applicables.

Added 2 months ago - Updated 2 months ago - Source: unicef.org