Consultants (ROSTER), Research Assessment and Monitoring (RAM), Regional Bureau for Western Africa

WFP - World Food Programme

Open positions at WFP
Logo of WFP
Open application form

Application deadline in 30 days: Tuesday 8 Jun 2021

Consultants(ROSTER), Research Assessment and Monitoring (RAM) **, Regional Bureau for Western Africa**

The United Nations World Food Programme is the 2020 Nobel Peace Prize Laureate. We are the world’s largest humanitarian organization, saving lives in emergencies and using food assistance to build a pathway to peace, stability and prosperity for people recovering from conflict, disasters and the impact of climate change.

WFP seeks candidates of the highest integrity and professionalism who share our humanitarian principles. Selection is made on a competitive basis, and we are committed to promoting diversity and gender balance.

WFP’s Research Assessment and Monitoring (RAM) Team is currently establishing a roster of experts to provide support to its activities in Western and Central Africa.

Information****:

Position: International / National consultants with expertise in vulnerability assessments, monitoring and research

Duration and type of contract: 3 to 11 months

Location: based on needs of specific assignment (Regional Bureau for Western Africa - Dakar and / or country-specific support)

ORGANISATIONAL BACKGROUND

RAM, in the Western and Central Africa region is a new unit, which merged two of WFP’s functions under one, namely the Vulnerability Assessment and Mapping (VAM) and Monitoring units.

Thus, the RAM Team members are split, or focus on one of the three thematic areas, though all require the same technical skills related to survey/assessment/research design and analysis, and planning and capacity development and management.

These three key areas include:

  1. Vulnerability assessments including price monitoring, which informs programmatic design elements from informing who and where food assistance should be targeted to how much food or cash should be provided.
  2. Monitoring includes regular post-distribution monitoring surveys undertaken for each activity, which aims to assess if and how WFP’s assistance is benefiting on enhancing food security of beneficiaries; and
  3. Research, which includes cross-cutting and ad hoc activities related to WFP’s programming, or to better understanding the evolving food security situation in the country.

ROLES AND RESPONSABILITIES

Under this roster, you will contribute to the Research Analysis and Monitoring (RAM) evidence base that supports food security and nutrition policies and programmes (e.g. needs assessment and situation analyses, programme design, targeting, cost effectiveness, and operational efficiency).

According to the needs, you will be based in Regional Bureau for Western Africa (RBD) or Country Offices.

Specific Tasks: will be tailored to the projects and country’s specific needs. Based on your experience level and expertise areas, you will be involved to a greater or lesser degree in work related, but not limited, to the following, depending on the specific thematic area (listed above) and the level (listed below):

  1. Contribute to or lead, the development of RAM strategies (for vulnerability assessments and monitoring) and projects and activities, plans and processes, ensuring alignment with wider WFP policies and guidance.
  2. Contribute to the development of systems and tools for the monitoring and assessment of food assistance needs in line with innovative methodologies and best practice.
  3. Manage and/or conduct food security, nutrition, markets, and resilience analysis and prepare timely reports on food assessment needs in line with wider VAM policies, processes, and guidance to enable effective decision-making on the development of country strategy, policies, and programmes.
  4. Lead, support or coordinate large-scale surveys to understanding the changes in the food security context and the impact of WFP’s food assistance. Ensure quality analysis and report drafting of results.
  5. Lead, support, or coordinate targeting exercises to ensure food assistance is provided to the most in need, through updating of targeting criteria, ensuring quality assessment partners, and keeping programme colleagues informed.
  6. In close collaboration with the CBT unit and Activity Managers, provide technical support to determine transfer modalities and values, including through the analysis of market prices, trade flows, the Minimum Expenditure Basket (MEB) etc., and ensure linkages with other initiatives (e.g. FNG).
  7. Facilitate at Country Strategic Plan (CSP) design stage the development of a Theory of Change outlining how the expected results are likely to occur and listing key assumptions and risks.
  8. Ensure that CO monitoring systems and tools are in place and compliant with corporate standards, including the minimum monitoring requirements (MMR), standard operational procedures (SOP) and establishment of baselines and targets in alignment with the updated corporate results framework (CRF).
  9. Produce regular monitoring reports, including running data analysis, with status of results and implementation progress.
  10. Facilitate/contribute to mid-term and thematic reviews, which are intended for internal learning, strategic and operational decision-making.
  11. Keep up to date with and advise on food assistance developments and issues and the potential impact upon WFP activity to enable timely and appropriate programme evolution and intervention.
  12. Support the representative or represent WFP during meetings, including relevant working groups, with partners to contribute to technical discussions, exchange of knowledge and experience, and seek for appropriate interventions (based on an evidence base), and areas for potential collaboration.
  13. Build capacity of WFP staff, partners, and national government to conduct analysis on food security, nutrition, markets, resilience, and related topics to effectively inform policies and programmes.
  14. Contribute to the development and implementation of national government and interagency monitoring, reporting and evaluation frameworks, including United Nations Development Assistance Framework (UNDAF) aligned with nationally owned sustainable development goals.
  15. Take responsibility for integrating protection and gender perspectives in all areas of work, to ensure equal participation of women and men.
  16. Manage or support decentralized evaluations to high professional standards in line with WFP Evaluation Policy and Decentralized Evaluation Quality Assurance System (DEQAS). This entails managing evaluation processes from planning to completion; sourcing, hiring, and supervising external evaluators; engaging stakeholders appropriately in the evaluation process and managing communications and budgets.

The list above is extensive because the profiles are diverse. Therefore, you are encouraged to apply if you have experience in a minimum of 5 of the activities listed above.

STANDARD MINIMUM QUALIFICATIONS AND LANGUAGES

Education:

Bachelors/Masters University degree in Economics, Food Security, Statistics, Data Science, Public Health/Nutrition, Geography, or other related field, with or without additional years of related work experience and/or training/courses.

Experience:

Years of relevant professional experience:

• Junior Consultancy: One to three years of relevant professional experience.

• Level I Consultancy: Three to five years of relevant professional experience.

• Level II Consultancy: Six to ten years of relevant professional experience.

Languages:

  • Working knowledge of French and English language is required

DESIRED EXPERIENCES FOR ENTRY INTO THE ROLE

Professional experience, proficiency, or knowledge is desired (but not required) in one or several of the following areas:

  • Demonstrated proficiency in the use of several statistical tools and methods for food security analysis.
  • Experience on food security analysis and mapping including with needs assessments including the design, data collection and analysis and a familiarity with quantitative and qualitative survey techniques.
  • Some experience in remote sensing interpretation and analysis, normalized difference vegetation index (NDVI), Climate Compatible Development (CCD) and geographic information systems (GIS) is desirable.
  • Humanitarian assistance and/or development work of the United Nations, or other international governmental or non-governmental organisations, especially in the design and implementation of food aid programmes.
  • Experience in managing teams.

TERMS AND CONDITIONS

All applications received will be reviewed and go through a selection process to assess relevant experience and qualifications. Applicants who meet the selection criteria may be contacted for further interviews or assessments and to confirm their continued interest and availability.

Successful candidates will be placed in a roster for short-term opportunities. Rostered applicants may be contacted in the upcoming 24 months on an as-needed basis.

Application should include:

  • A cover letter tailored to the level of experience and area of expertise (max. 1 page)
  • Current CV indicating relevant experience and area of expertise.
  • Contact details (email and telephone number) of at least three (3) professional references
  • Applications are submitted in French or in English.

DEADLINE FOR APPLICATIONS

07 June 2021

Female applicants, and qualified applicants from developing countries are especially encouraged to apply.

WFP has zero tolerance for discrimination and does not discriminate based on race, sex, colour, ethnic group, age, sexual orientation, other affiliation, or HIV/AIDS status.

No appointment under any kind of contract will be offered to members of the UN Advisory Committee on Administrative and Budgetary Questions (ACABQ), International Civil Service Commission (ICSC), FAO Finance Committee, WFP External Auditor, WFP Audit Committee, Joint Inspection Unit (JIU) and other similar bodies within the United Nations system with oversight responsibilities over WFP, both during their service and within three years of ceasing that service.

******************************************************************************************************************************************************************************************************************

CONSULTANTS (ROSTER /LISTE DE RESERVE) ,

UNITE RECHERCHE, ANALYSE ET SUIVI (RAM), BUREAU REGIONAL POUR L’AFRIQUE DE L’OUEST (RBD)

Le Programme Alimentaire Mondial des Nations Unies est le lauréat du prix Nobel de la paix 2020. Plus grand organisme humanitaire au monde, il sauve des vies en situations d'urgence et utilise l'assistance alimentaire pour ouvrir une voie vers la paix, la stabilité et la prospérité au profit de ceux qui se relèvent d'un conflit ou d'une catastrophe ou subissent les effets du changement climatique.

Le PAM recherche des candidats de la plus haute intégrité et du plus grand professionnalisme qui partagent nos principes humanitaires et nos valeurs : intégrité, collaboration, engagement, humanité et inclusion.

La sélection se fait sur une base concurrentielle et nous nous engageons à promouvoir la diversité et l’équilibre des genres.

L’équipe Recherche, Analyse et Suivi (RAM) du Bureau Régional pour l’Afrique de l’Ouest met en place un Roster / Liste de réserve d’experts pour appuyer nos activités en Afrique de l’ouest et du centre.

INFORMATION

Poste : Consultant International/ National avec une expertise dans le suivi-évaluation, la recherche ou l’analyse de la sécurité alimentaire, de la cartographie et de la vulnérabilité.

Durée de contrats : 3 à 11 mois

Lieu : Bureau Régional du PAM pour l’Afrique de l’Ouest (RBD) ou Bureaux de Pays

CONTEXTE ORGANISATIONEL

Le RAM, dans la région Afrique de l’Ouest, est une nouvelle unité, qui résulte de la fusion de deux des fonctions du PAM en une seule, à savoir le suivi et l’analyse de la sécurité alimentaire et de la vulnérabilité (VAM).

Ainsi, les membres de l'unité RAM se concentrent sur l'un des trois domaines thématiques, qui requièrent, les mêmes compétences techniques liées à la conception, l'analyse des enquêtes, aux évaluations, à la recherche, à la planification, au renforcement et à la gestion des capacités.

Ces trois domaines thématiques sont :

1) Les évaluations de la vulnérabilité, y compris le suivi des prix, qui informent sur les éléments de conception programmatique. Elles contribuent à savoir à qui est destiné l’aide alimentaire et où cette aide alimentaire devrait être distribuée ainsi que la quantité de nourriture ou d'argent à fournir.

2) Le suivi est basé sur des enquêtes de suivi post-distribution régulières entreprises pour chaque activité. Ces enquêtes visent à évaluer si l’assistance du PAM profite au renforcement de la sécurité alimentaire des bénéficiaires ; et comment cette assistance se fait

3) La recherche, comprend des activités intersectorielles et ad hoc qui sont liées à la programmation du PAM, ou pour mieux comprendre l’évolution de la situation de la sécurité alimentaire dans le pays.

ROLE ET RESPONSABILITES

Vous contribuerez à la base de données factuelles, d'analyse et de suivi de la recherche qui soutient les politiques et programmes de sécurité alimentaire et, de nutrition (par exemple, évaluation des besoins et analyses de situations, conception de programmes, ciblage, rentabilité et efficacité opérationnelle).

Selon les besoins, vous serez basé au Bureau Régional pour l'Afrique de l'Ouest (RBD) ou dans les bureaux de pays.

Aussi, en fonction de votre niveau d'expérience, de vos domaines d'expertise et des besoins de votre lieu d’affectation, vous serez impliqué à un degré plus ou moins important, mais sans s'y limiter, dans les activités suivantes :

  1. Contribuer ou diriger l'élaboration de stratégies RAM (pour l'évaluation et le suivi de la vulnérabilité), de projets et activités, plans et processus, en veillant à l'alignement sur les politiques et directives plus larges du PAM.
  2. Contribuer à l'élaboration de systèmes, et d'outils de suivi-évaluation des besoins d'assistance alimentaire conformément aux méthodologies innovantes et aux meilleures pratiques.
  3. Gérer et / ou mener une analyse de la sécurité alimentaire, de la nutrition, des marchés et de la résilience et préparer des rapports opportuns sur les besoins en matière d'évaluation des aliments conformément aux politiques, processus et directives plus larges pour permettre une prise de décision efficace sur l'élaboration de la stratégie, et des politiques nationales. et programmes.
  4. Diriger, soutenir ou coordonner des enquêtes à grande échelle pour comprendre les changements dans le contexte de la sécurité alimentaire et l’impact de l’aide alimentaire du PAM. Assurer l'analyse de la qualité et la rédaction du rapport des résultats.
  5. Diriger, soutenir ou coordonner des exercices de ciblage pour s'assurer que l'aide alimentaire est fournie aux plus nécessiteux, en mettant à jour les critères de ciblage, en s'assurant que les partenaires d'évaluation de la qualité et en tenant les collègues du programme informés.
  6. En étroite collaboration avec l'unité Cash-Based Transfer (CBT) et les responsables d'activités, fournir un appui technique pour déterminer les modalités et les valeurs de transfert, notamment par l'analyse des prix du marché, des flux commerciaux, du Panier de Dépenses Minimales (MEB), etc., et assurer des liens avec d'autres initiatives (par exemple FNG, Fill the Nutrient Gap).
  7. Faciliter, au stade de la conception du Plan Stratégique National (CSP), l'élaboration d'une théorie du changement décrivant comment les résultats attendus sont susceptibles de se produire et énumérant les hypothèses et les risques clés.
  8. Veiller à ce que les systèmes et outils de surveillance du Bureau Pays soient en place et conformes aux normes de l'entreprise, y compris les Exigences Minimales de Surveillance (MMR), les Procédures Opérationnelles Standard (SOP) et l'établissement de bases de référence et d'objectifs conformément au Cadre de Résultats Institutionnel mis à jour (CRF).
  9. Produire des rapports de suivi réguliers, y compris l'analyse des données en cours, avec l'état des résultats et l'avancement de la mise en œuvre.
  10. Faciliter / contribuer aux revues thématiques et à mi-parcours, qui sont destinées à l'apprentissage interne, à la prise de décisions stratégiques et opérationnelles.
  11. Se tenir au courant et donner des conseils sur les développements et les problèmes liés à l'aide alimentaire et l'impact potentiel sur les activités du PAM afin de permettre une évolution et une intervention opportune et appropriée du programme.
  12. Soutenir le Représentant ou représenter le PAM lors des réunions, y compris les groupes de travail pertinents, avec les partenaires pour contribuer aux discussions techniques, à l'échange de connaissances et d'expériences, et rechercher des interventions appropriées (fondées sur des données factuelles) et des domaines de collaboration potentielle.
  13. Renforcer les capacités du personnel du PAM, des partenaires et du gouvernement national pour mener des analyses sur la sécurité alimentaire, la nutrition, les marchés, la résilience et des sujets connexes pour éclairer efficacement les politiques et les programmes.
  14. Contribuer à l'élaboration et à la mise en œuvre de cadres nationaux de suivi, d'établissement de rapports et d'évaluation inter institutions, y compris le Plan-cadre des Nations Unies pour l'Aide au Développement (PNUAD) aligné sur les objectifs de développement durable nationaux.
  15. Prendre la responsabilité d'intégrer la protection et les perspectives sexospécifiques dans tous les domaines de travail, afin d'assurer une participation égale des femmes et des hommes.
  16. Gérer ou soutenir les évaluations décentralisées selon des normes professionnelles élevées conformément à la politique d'évaluation du PAM et au Système Décentralisé d'Assurance Qualité des Evaluations (DEQAS). Cela implique la gestion des processus d'évaluation de la planification à l’achèvement ; trouver, embaucher et superviser des évaluateurs externes ; impliquer les parties prenantes de manière appropriée dans le processus d'évaluation et gérer les communications et les budgets.

La liste ci-dessus est longue, car les profils sont variés. Par conséquent, vous êtes encouragé à postuler si vous avez de l'expérience dans au moins cinq (05) des activités énumérées ci-dessus.

QUALIFICATIONS ET LANGUES MINIMALES STANDARD

Éducation :

Diplôme Universitaire en économie, sécurité alimentaire, statistiques, sciences des données, santé publique / nutrition, géographie ou autre domaine connexe, avec ou sans années supplémentaires d'expérience de travail et / ou de formation.

Années d'expérience professionnelle pertinente :

  • Consultant Junior : Un à trois ans d'expérience professionnelle pertinente.
  • Consultant de niveau I : trois à cinq ans d'expérience professionnelle pertinente.
  • Consultant niveau II : six à dix ans d'expérience professionnelle pertinente.

Langues :

  • Une connaissance pratique du français et de l'anglais est requise

EXPÉRIENCES SOUHAITÉES

Une expérience professionnelle, des compétences ou des connaissances sont souhaitées dans un ou plusieurs des domaines suivants :

  • Maîtrise avérée de l'utilisation de plusieurs logiciels, outils et méthodes statistiques pour l'analyse de la sécurité alimentaire (Excel, Tableau, R, Stata, SPSS etc.)
  • Expérience de l'analyse et de la cartographie de la sécurité alimentaire, y compris des évaluations des besoins, la conception, la collecte et l'analyse des données et une connaissance des techniques d'enquêtes quantitatives et qualitatives.
  • Expérience de l'interprétation et de l'analyse de la télédétection, de l'indice de végétation par différence normalisée (NDVI), du développement compatible avec le climat (CCD) et des systèmes d'information géographique (SIG).
  • Assistance humanitaire et / ou travail de développement des Nations Unies ou d'autres organisations internationales gouvernementales ou non gouvernementales, en particulier dans la conception et la mise en œuvre de programmes d'aide alimentaire.
  • Expérience de la gestion d'équipes.

TERMES ET CONDITIONS

Toutes les candidatures reçues seront examinées et soumises à un processus de sélection pour évaluer l'expérience et les qualifications pertinentes. Les candidats présélectionnés seront contactés pour des entretiens et ou évaluations pour confirmer leurs compétences, intérêt et disponibilité.

Les candidats retenus à la suite du processus de recrutement seront inscrits sur la base de données Roster/ Liste de réserve. Ils pourront être contactés pour des opportunités de contrat à court terme, au cours des 24 mois suivants au besoin.

La soumission du dossier de candidature doit inclure :

  • Une lettre de motivation adaptée au niveau d'expérience et au domaine d'expertise (max. 1 page)
  • Un CV actualisé indiquant l'expérience pertinente et le domaine d'expertise
  • Les coordonnées de trois (3) références professionnelles (avec leur adresse mail et numéro de téléphone)
  • Les candidatures peuvent être soumises en français ou en anglais.

DATE LIMITE DE DEPOT DES CANDIDATURES

07 Juin 2021

Le PAM s'est engagé à promouvoir un environnement de travail inclusif dans lequel la diversité est valorisée et où aucune forme de discrimination n'est tolérée. Les candidatures féminines sont particulièrement encouragées.

Le PAM n'a aucune tolérance à l'égard de la discrimination et ne fait aucune discrimination fondée sur le statut VIH / SIDA.

Aucune nomination dans le cadre de tout type de contrat ne sera proposée aux membres du Comité consultatif des Nations Unies pour les questions administratives et budgétaires (CCQAB), de la Commission de la fonction publique internationale (CFPI), du Comité des finances de la FAO, du Commissaire aux comptes du PAM, du Comité d'audit du PAM, du Corps commun d'inspection (CCI) et d'autres organes similaires au sein du système des Nations Unies ayant des responsabilités de supervision du PAM, tant pendant leur service que ainsi que dans les trois ans suivant la fin de leur contrat.

Added 4 days ago - Updated 1 hour ago - Source: wfp.org