Consultant national pour le plan de formation initiale et continue du Ministère de la santé

This opening expired 27 days ago.

WHO - World Health Organization

Open positions at WHO
Logo of WHO

Application deadline 27 days ago: Monday 29 Aug 2022 at 21:59 UTC

Open application form

TERME DE REFERENCE DE RECRUTEMENT D’UN CONSULTANT POUR L’ELABORATION D’UN PLAN DE FORMATION INITIALE ET CONTINUE BASE SUR LES BESOINS DU SECTEUR DE LA SANTE ET DE L’ACTION SOCIALE AU SENEGAL

Grade de la consultance : Grade C/Minimum de la grille des consultants du SNU au Sénégal

Lieu d’affectation : Dakar

Durée de la consultance : Du 23 mai au 30 juillet 2022

  1. CONTEXTE ET JUSTIFICATION

Le développement du personnel est important afin de bâtir un système de santé publique durable dans le temps. Ce développement du personnel passe par le perfectionnement et le maintien d’un personnel de santé publique hautement qualifié, doté d’une formation technique et des compétences transversales nécessaires et actualisées pour la prise en charge des nouvelles menaces à la santé publique mondiale.

Malgré les importants investissements consentis par l’Etat et les partenaires ces dernières années, la problématique des ressources humaines continue de se poser avec acuité et reste marquée par plusieurs éléments notamment le déficit du personnel, le déséquilibre des compétences, et les insuffisances dans l’offre de soins de santé aux populations.

La nouvelle gestion publique marque le passage d’une logique de moyens à une logique de résultats. Elle introduit un changement de paradigme dans la démarche de l’Etat et place le pilotage de la performance au centre de la mise en œuvre des politiques publiques. Dans un contexte de mise en œuvre du Plan Sénégal émergent (PSE) et de modernisation de l’action publique, l’Administration se doit de manière continue, d’adapter ses processus, ses méthodes et modes d’intervention pour produire des services de qualité, dans la transparence, l’efficacité et l’efficience.

Le secteur de la santé et de l’action dispose d’une Lettre de Politique sectorielle de Développement (LPSD), d’une Stratégie nationale de Financement de la santé (SNFS) et d’un Plan national de Développement sanitaire et social 2019-2028 (PNDSS).

S’inspirant de la vision du Président de la République, qui est de permettre à tous les Sénégalais, au moment où ils en ont besoin, d’accéder à des soins de santé de qualité, sans aucune entrave financière, et sans aucun risque financier, et tenant compte des orientations définies dans le cadre de la LPSD et de la SNFS, le PNDSS repose sur la vision d’un « Sénégal où tous les individus, tous les ménages et toutes les collectivités bénéficient d’un accès universel à des services de santé et d’action sociale de qualité sans aucune forme d’exclusion et où il leur est garanti un niveau de santé et de bien-être économiquement et socialement productif ».

Il résulte de l’analyse de cette vision la nécessité de positionner la fonction ressources humaines pour en faire un levier de performance et de mise en œuvre du PNDSS et du PNDRHSS.

La mobilisation et le renforcement des compétences des ressources humaines constituent sous ce rapport un vecteur essentiel de succès.

En plus de la formation de base dispensée dans les institutions, il est nécessaire que les professionnels puissent bénéficier d’un dispositif de formation continue permettant de prendre en charge les réalités d’un environnement de plus en plus complexe.

Un plan national de formation participatif, intégré, sera le référentiel principal qui permettra d’améliorer le pilotage des différentes interventions dans le domaine de la formation initiale et continue.

C’est en considération de tout ce qui précède que la Direction des Ressources humaines envisage de réaliser, avec l’appui technique et financier des partenaires, l’élaboration d’un plan national de formation initiale et continue.

  1. OBJECTIFS DE LA MISSION

  2. OBJECTIF GENERAL :

La présente consultation a pour objectif de disposer d’un plan de formation initiale et continue basé sur les besoins du secteur de la santé et de l’action sociale.

  1. OBJECTIFS SPECIFIQUES :

Plus spécifiquement, le présent appel à consultation consiste à atteindre les objectifs suivants :

  • Définir les besoins de formation initiale en adéquation avec les priorités du système de santé et action sociale ;
  • Définir les besoins de formation continue en adéquation avec les priorités du système de santé et action sociale ;
  • Rationaliser les actions de formation continue des ressources humaines en santé et action sociale ;

  • Mettre en adéquation les actions de formation continue des ressources humaines en santé et action sociale aux besoins du système de santé ;

  • Améliorer, de manière significative et durable, les capacités techniques, managériales et pédagogiques des ressources humaines en santé et action sociale ;
  • Assurer une coordination et un suivi efficaces du processus de réalisation des actions de formation à tous les niveaux ;
  • Améliorer le système de valorisation des personnels formés.
  1. TACHES DU CONSULTANT

Le consultant aura pour rôle de procéder à l’identification des besoins et à l’élaboration du plan national de formation initiale et continue :

A ce titre, il aura à réaliser les tâches suivantes :

    • Élaboration d’une note d’orientation méthodologique ;
    • Élaboration des outils de collecte en relation avec la Direction des ressources humaines ;
    • Identification et analyse des besoins de formation initiale et continue des Ressources humaines en santé et action sociale au niveau des services centraux, des structures régionales, des institutions de formation en santé et des établissements publics de santé en collaboration avec la DRH ;
    • identification des gaps en terme de formations continues sur les compétences requises en adéquation avec l’offre de service ;
    • identification du format de formation souhaité (en ligne, en présentiel, en immersion sur le terrain, etc.) par les différents acteurs ;
    • Production d’une synthèse générale des besoins de formation initiale et continue identifiés au niveau des structures du niveau central et des services rattachés ;
    • définition d’une liste prioritaire des besoins de formation initiale et des modules/formations continues en fonction des attentes du secteur;
    • Élaboration des plans régionaux de formation ;
    • Élaboration du plan national de formation initiale et continue incluant le budget global, les mécanismes de financement et le plan de suivi-évaluation ;
    • Proposition d’un échéancier pour la production de draft des plans régionaux et du plan national ;
    • Rédaction du plan national de formation initiale et continue des Ressources humaines en santé et action sociale ;
    • production d’un rapport de consultance et présentation des principaux résultats lors d’un atelier de validation.
  1. RESULTATS ATTENDUS
  • Une note d’orientation méthodologique est proposée ;
  • Un échéancier pour la production des premiers drafts de plan régionaux et du plan national est Proposé ;
  • Les outils de collecte des besoins sont élaborés en collaboration avec la Direction des ressources humaines ;
  • Les besoins de formation initiale et continue des Ressources humaines en santé et action sociale au niveau des services centraux, des structures régionales, des institutions de formation en santé et des établissements publics de santé sont identifiés en collaboration avec la DRH ;
  • Les plans régionaux de formation sont élaborés ;
  • Une synthèse générale des besoins de formation initiale et continue identifiés au niveau des structures du niveau central et des services rattachés est produite.
  • le plan national de formation initiale et continue des Ressources humaines en santé et action sociale est rédigé ;
  • Le budget global du plan national de formation est élaboré ;
  • Un plan de suivi/évaluation du plan national de formation est produit.
  1. LIVRABLES DE LA CONSULTATION

  2. Une note méthodologique en version numérique : la note détaillera le déroulement de la présente consultation, ses différentes phases, les approches utilisées et les moyens humains qui seront mobilisés par le prestataire ;

  3. Les rapports des ateliers à organiser avec les différents acteurs en versions numérique et papier ;
  4. Le draft des plans régionaux de formation ;
  5. un plan national de formation en santé et action sociale en version imprimée ainsi qu’en version numérique.

  6. METHODE ET OUTILS

Le consultant retenu sur la base de sa qualification, procèdera à une revue documentaire, à la conception des outils appropriés et à la réalisation de l’étude.

Il y aura une réunion de cadrage avec la Direction des Ressources humaines pour la validation de la méthodologie de travail, des outils de collecte ainsi que des modalités de conduite de la mission.

Au terme de la mission de consultance, un draft de plan sera soumis à la DRH pour ses inputs et observations dont tiendra compte le consultant pour rédiger le rapport final du plan national de formation initiale et continue.

Avant la remise à la DRH du rapport final, une séance de restitution se fera devant un comité technique.

  1. QUALIFICATIONS ET EXPERIENCE REQUISES DU CONSULTANT

Cet appel d’offre s’adresse aux personnes qui doivent justifier :

  • D’une riche expérience (10 ans et plus) et connaissances dans les domaines de la formation ;
  • D’une expérience en élaboration de diagnostic des besoins en formation (au moins 3 diagnostics) et de développement des compétences.
  • Expert en ingénierie de la formation, avoir des expériences avérées similaires dans la conception de plan de formation ;
  • Formation Bac 5 en ingénierie de la formation, en Gestion des Ressources humaines, en sciences sociales, en sociologie ou dans des domaines équivalents ;
  • Avoir réalisé au moins trois (03) missions similaires au cours des (05) dernières années (2016, 2017, 2018, 2019, 2020)

  • Compétences

  • Solides compétences en recherche et excellentes compétences rédactionnelles

  • Haute maîtrise des applications Word et Excel
  • Excellentes compétences organisationnelles
  • Capacité à respecter le délai et à travailler sous pression
  • Solides compétences interpersonnelles, capable de communiquer et de travailler avec des personnes diverses
  • Capacité à mobiliser le personnel clé demandé.
  1. VOLUME DE L’EXPERTISE A MOBILISER

Le volume d’expertise à mobiliser pour la réalisation de cette étude est estimé à 60 jours étalés sur une période ne dépassant pas quatre (03) mois.

  1. INFORMATIONS COMPLEMENTAIRES :

Le consultant doit contribuer à garantir des normes professionnelles, éthiques et institutionnelles élevées au sein de l'Organisation. Il doit répondre aux attentes en matière de conduite professionnelle et aux normes universelles fondamentales d'honnêteté, d'intégrité, de loyauté et de comportement licite. Il s'agit notamment de se conformer à ce qui précède, et notamment d'être capable : de travailler dans le cadre des structures organisationnelles et de la gouvernance existantes ; d'adhérer aux processus de l'OMS ; de faire preuve de sensibilité aux questions de genre et de culture ; de faire preuve d'une communication interpersonnelle respectueuse et constructive ; de travailler en équipe ; et de faire preuve de diligence raisonnable. L'OMS applique une tolérance zéro à l'égard de l'exploitation et des abus sexuels (EAS) et de l'inaction face à l'EAS. Le consultant sera dûment informé de l'existence de

normes de conduite spécifiques attendues de lui et recevra un engagement écrit de l'OMS selon lequel il accepte ces normes.

  1. DÉPÔT DES CANDIDATURES:

- Les dossiers de candidatures (Curriculum vitae comprenant 3 références et lettre de motivation), adressés à Madame le Représentant Résident de l’OMS peut être soumis par courriel aux adresses électroniques suivantes : [email protected] avec copie à [email protected] ; au plus tard le vendredi 13 mai 2022 à 17h00 mn.

  1. INFORMATIONS COMPLEMENTAIRES :

Le consultant doit contribuer à garantir des normes professionnelles, éthiques et institutionnelles élevées au sein de l'Organisation. Il doit répondre aux attentes en matière de conduite professionnelle et aux normes universelles fondamentales d'honnêteté, d'intégrité, de loyauté et de comportement licite. Il s'agit notamment de se conformer à ce qui précède, et notamment d'être capable : de travailler dans le cadre des structures organisationnelles et de la gouvernance existantes ; d'adhérer aux processus de l'OMS ; de faire preuve de sensibilité aux questions de genre et de culture ; de faire preuve d'une communication interpersonnelle respectueuse et constructive ; de travailler en équipe ; et de faire preuve de diligence raisonnable. L'OMS applique une tolérance zéro à l'égard de l'exploitation et des abus sexuels (EAS) et de l'inaction face à l'EAS. Le consultant sera dûment informé de l'existence de normes de conduite spécifiques attendues de lui et recevra un engagement écrit de l'OMS selon lequel il accepte ces normes.

NB :

  • Cet appel d’offre s’adresse uniquement aux candidats de nationalité sénégalaise ou Résidant au Sénégal avec un permis de travail et les candidatures féminines sont fortement encouragées.
  • Les locaux de l’OMS sont un espace non-fumeur
  • Disponibilité immédiate requise
Added 1 month ago - Updated 27 days ago - Source: who.int