Chargé de projet mTOBACCOCESSATION @ NO-A

This opening expired 3 months ago.

WHO - World Health Organization

Open positions at WHO
Logo of WHO
Open application form

Application deadline 3 months ago: Wednesday 10 Mar 2021

Contract

This is a No grade contract. More about No grade contracts.

TERMES DE REFERENCES POUR LE RECRUTEMENT D’UN CONSULTANT NATIONAL EN VUE DE COORDONNER LA MISE EN ŒUVRE DU PROJET D’AIDE AU SEVRAGE DU TABAC DENOMME « mTOBACCOCESSATION» AU BURKINA FASO

Titre : Chargé de projet mTOBACCOCESSATION

Classe : NO-A du barème du système des Nations Unies

Type de contrat : Accord d’exécution de Services Spéciaux (SSA)

Unité administrative : WCO BFA

Durée : Trois (03) mois (renouvelable)

Lieu d'affectation : Bureau OMS Ouagadougou

CONTEXTE/JUSTIFICATION « Be [email protected] be mobile » (BHBM) est une initiative conjointe de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) et l'Union internationale des télécommunications (UIT). BHBM fait appel à l'utilisation à grande échelle de la technologie mobile afin de contribuer aux efforts nationaux et mondiaux visant à sauver des vies, à minimiser les maladies et l'invalidité par la réduction de leurs facteurs de risque. Le programme est actuellement mis en œuvre dans plusieurs pays. Cette initiative vise à mettre en place un programme dénommé « mTobaccoCessation» qui a pour public cible les fumeurs qui ont le souci d’arrêter de fumer Le « mTobaccoCessation » qui vient à point nommé pour soutenir les efforts du gouvernement qui est très engagé dans sa lutte contre le tabagisme, va consister à envoyer des messages sur l’aide au sevrage tabagique à travers les téléphones mobiles avec possibilité d’interaction. Le Burkina n’est pas à son premier programme mhealth. Nous pouvons citer entre autres, le RapidSMS, Gesdis, le programme Diabète toujours en cours de déploiement. La mise en œuvre de mTobaccoCessation va nécessiter l’exploitation d’un logiciel mHealth qui va générer les données brutes à partir de la réception des messages. Dans la pratique, il s’agira d’envoyer un premier SMS interactif à tous ceux qui possèdent un téléphone portable pour savoir s’ils veulent adhérer oui ou non au programme mTobaccoCessation. En fonction de la réponse à ce premier SMS, le récepteur est soit enrôlé (si sa réponse est OUI) ou est écarté (si sa réponse est NON) du programme. Les participants consommateurs de produits du tabac qui accepteront de participer au programme recevront par la suite régulièrement une série de messages qui va les aider à faire des tentatives pour cesser de consommer ces produits du tabac. Pour une meilleure mise en œuvre de ce programme, il sera établi au préalable un partenariat avec les opérateurs de téléphones mobiles. Le programme pourrait commencer par Ouagadougou avant d’être étendu sur toutes les régions. Période de lancement et durée : Le programme mTobaccoCessation est en cours de développement et devrait être lancé au cours du premier trimestre de l’année 2021. OBJECTIF Assurer un appui aux partenaires techniques de l’initiative « Be [email protected] be mobile » (BHBM) : l’OMS, UIT et le Ministère de la Santé, dans le développement et la coordination de l’initiative mTobaccoCessation au Burkina Faso. Le rôle principal du candidat sera d’apporter un appui technique à la Direction de la Promotion et de l’Education à la Santé (DPES) et à travers elle, à l’unité de sevrage antitabac, la Direction des Système d’Information en Santé (DSIS), les autres secteurs du Gouvernement, les organisations de la société civile et l’ensemble des autres partenaires concernés par le sujet. PRINCIPALES FONCTIONS ET RESPONSABILITES Sous la supervision générale du Représentant de I'OMS et sous la supervision directe du Point Focal HPR du Bureau pays, et conjointe du Point Focal en charge de la lutte contre le tabac du bureau de l’IST Afrique de l’Ouest, le consultant de l’Initiative « Be [email protected] be mobile » (BHBM) sera chargé de fournir l’appui nécessaire à l’atteinte des objectifs du projet mTobaccoCessation dans le pays. Il devra suivre les directives établies dans le Programme Général de Travail de l'OMS, les Résolutions de l'Assemblée Mondiale de la Santé, du Comité Régional de l'OMS pour l'Afrique, le Manuel de l'OMS et le Règlement du personnel.

Plus spécifiquement, il /elle sera chargé d’assurer les principales tâches suivantes : • Apporter un appui technique dans la planification, la mise en œuvre, le suivi et l’évaluation des activités en rapport avec le projet « mTobaccoCessation » ; • Assurer la transmission des rapports techniques et financiers requis aux partenaires selon les besoins ; • Développer un partenariat avec les opérateurs de téléphonie mobile ; • La préparation des rapports mensuels, le monitorage et le suivi des indicateurs de performance de mTobaccoCessation en utilisant les données du logiciel concu par le programme • Coordonner les activités des différents partenaires du projet ; Organiser les réunions et rencontres nécessaires au bon déroulement du projet ; • Participer aux téléconférences concernant le projet « mTobaccoCessation» • Assurer la retro-information du niveau central et des partenaires de mTobaccoCessation » ; • Trouver les solutions aux difficultés rencontrées dans la mise en œuvre des activités ; • Partager un rapport hebdomadaire/ mensuel sur la mise en œuvre du projet ; • Toute autre tâche demandée par les superviseurs.

Livrables • Un rapport mensuel des activités à produire et partager avec les superviseurs à chaque quinze du mois • Un rapport final sur les activités réalisées à la fin du contrat

PROFIL DE RECRUTEMENT Education (Qualifications) Essentielle : Diplôme universitaire en santé ou en gestion de projet ou en communications ou dans un domaine similaire.

Expérience Essentielle : Au minimum 02 ans d’expérience avérée en gestion de projet au niveau du système de santé, la communication, la télécommunication et domaines connexes.

Souhaitable : • Expérience de travail avec des organisations de la société civile impliquées dans la lutte contre les facteurs risques de maladies non-transmissibles serait un atout • Une expérience préalable dans un programme mHealth ou programmes similaires dans d’autres domaines serait aussi un atout. Compétences : 1. Capacité à travailler en équipe et sous pression. 2. Communiquer de manière crédible et efficace 3. Respecter et promouvoir les différences individuelles et culturelles 4. Produire des résultats de qualité 5. Veiller à l’utilisation efficace des ressources 6. Instaurer et promouvoir des partenariats dans toute l'organisation et au-delà

Compétences techniques - Avoir une solide connaissance technique des aspects communications, de suivi et évaluation de projet, - Capacités à planifier, mettre en œuvre, suivre et évaluer des activités d’un projet ou programme, - Capacité à travailler en étroite collaboration avec le ministère de la santé et les autres ministères, ainsi que les autorités locales à tous les niveaux, - Aptitude à analyser les problèmes et à présenter les options dans un langage clair et non technique aux fins d'approbation par la direction, - Avoir une aptitude à travailler dans un environnement multiculturel et à établir des relations de travail harmonieuses et efficaces tant à l’intérieur qu’à l’extérieur de l’organisation.

Langue : • Essentielle : maîtrise du français ; • Souhaitable : connaissance pratique de l’anglais (niveau intermédiaire) serait un atout.

Connaissances informatiques : • Bonne connaissance de l’outil informatique MS Office standard et d'Internet avec une aisance pour la synthèse des données probantes et l'analyse des données.

Durée du contrat : 3 mois à partir du 1ier Mars 2021. (Renouvelable au besoin)

Rémunération : Equivalent NO-A

Informations additionnelles - Fonction ouverte aux candidats (es) de nationalité burkinabè. - Les candidatures féminines sont fortement encouragées

L’environnement professionnel de l’OMS est un espace non-fumeur. L'OMS ne recrute pas de fumeurs ou utilisateurs de substances narcotiques. L'OMS ne tolère aucune forme d'exploitation sexuelle, d'abus, ni de harcèlement sexuel dans le cadre de ses activités.

Added 4 months ago - Updated 3 months ago - Source: who.int